Retour à la liste

Apports et enjeux à l’aube des nouvelles extensions Internet

16 juillet 2013

Alors que la 47ème réunion ICANN a lieu actuellement à Durban, l’Afnic publie un nouveau dossier thématique consacré aux enjeux des nouvelles extensions

 

Intitulé  « Nouvelles extensions Internet : un nouveau Big Bang pour les noms de domaine », le 11ème dossier thématique de l’Afnic permet de mieux appréhender les apports et les enjeux des nouvelles extensions. Il est destiné au grand public, aux marques, aux utilisateurs du web soucieux d’être informés de l’évolution de système des noms de domaine.

De manière concrète, ce nouveau guide explique comment le programme mondial d’élargissement du système des noms de domaine va se concrétiser.

Ainsi, en une douzaine de pages et par le biais de graphiques, ce dossier thématique :

  • propose une typologie précise des extensions : définitions, répartitions…
  • aborde les enjeux des nouvelles extensions : objectifs du programme de l’ICANN, forte valeur ajoutée des noms de domaine…
  • revient sur le programme des nouvelles extensions : calendrier, tarifs, phases de lancement, commercialisation….

 

Pour télécharger le dossier « Nouvelles extensions Internet : un nouveau Big Bang pour les noms de domaine »

 

Découvrir les précédents dossiers thématiques de l'Afnic

 

Read this page in English Haut de page

A propos de l'AFNIC

Créée en 1997, l’Afnic (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération), est une association à but non lucratif. Désignée par l'État pour gérer les noms de domaine en .fr, elle en assure la promotion auprès des entrepreneurs et des particuliers. Gestionnaire historique du .fr avec plus de 2,9 millions de noms de domaine en .fr à ce jour, elle se positionne également comme fournisseur de solutions techniques et de services de registre : elle accompagne ainsi 14 projets de nouveaux domaines Internet de premier niveau dont le .paris et le .bzh. L’Afnic est implantée à Saint-Quentin en Yvelines : 80 personnes travaillent ainsi à ce bien commun qu’est l’Internet français.