Retour à la liste

Quelles sont les tendances du Second Marché des noms de domaine à l’heure des nouveaux TLDs ?

10 décembre 2015

Dans le prolongement de son premier dossier thématique sur le Second Marché publié en 2010, l'Afnic s'intéresse dans cette édition aux enjeux et tendances actuelles.

Au printemps 2010, l’Afnic publiait un dossier thématique sur le Second Marché où elle exposait des analyses concernant les tendances, mais aussi les mécanismes de valorisation des noms de domaine. Elle concluait alors sur un constat simple et qui paraît toujours d’actualité : « Tout le monde sait aujourd’hui ce que coûtent les noms de domaine, mais peu savent ce qu’ils valent ».

Cette nouvelle édition propose donc de s'intéresser aux forces en présence sur ce marché dans le contexte d'ouverture de centaines de nouvelles extensions génériques depuis 2013.

Ces extensions ont-elles pesé sur le Second Marché en offrant un vaste choix rendant ainsi inutiles les acquisitions de noms déposés ? Ou ont-elles au contraire contribué à renforcer les extensions bien établies en leur conférant une « valeur-refuge » au milieu d’une pléthore de concurrents encore inconnus du public, et lui inspirant donc une méfiance certaine ?

 

Read this page in English Haut de page

A propos de l'AFNIC

Créée en 1997, l’Afnic (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération), est une association à but non lucratif. Désignée par l'État pour gérer les noms de domaine en .fr, elle en assure la promotion auprès des entrepreneurs et des particuliers. Gestionnaire historique du .fr avec plus de 2,9 millions de noms de domaine en .fr à ce jour, elle se positionne également comme fournisseur de solutions techniques et de services de registre : elle accompagne ainsi 14 projets de nouveaux domaines Internet de premier niveau dont le .paris et le .bzh. L’Afnic est implantée à Saint-Quentin en Yvelines : 80 personnes travaillent ainsi à ce bien commun qu’est l’Internet français.