Retour à la liste

Ouverture des IDN à tous et 1er bilan chiffré pour l’Afnic

3 juillet 2012

Alors que le 3/07 l’enregistrement des IDN s’est ouvert à tous, l’Afnic dresse un premier bilan des 2 mois écoulés.

 

Ce qu’il faut savoir  sur les IDN et l’Afnic     

- L’Afnic a mis en place depuis le 3 mai 2012, une période dite de « Sunrise ». Seuls les titulaires de .fr, .re, .yt, .pm, .wf et .tf en version ASCII pouvaient déposer des variantes de leurs noms de domaine, en utilisant les 30 nouveaux caractères disponibles à l’enregistrement : é, è, ê, β…. Les objectifs de cette période de Sunrise lancée par l’Afnic ont permis à ces titulaires :

  • de se positionner dans leur stratégie de nommage
  • de sécuriser au mieux leur nom de domaine et d’éviter ainsi tout risque de cybersquatting.

 

Le 3 juillet à 14 heures, l’enregistrement de ces nouveaux caractères s’est ouvert à tous, selon la règle du « Premier arrivé, premier servi ».

 

- Ce processus d’ouverture sécurisée des IDN, découpé en deux étapes, est le fruit de nombreuses consultations menées auprès de l’écosystème numérique français depuis février 2011. Il a permis de dresser rapidement les grandes lignes de la politique IDN, dont les objectifs sont aujourd’hui :

  • un meilleur respect de la langue et de la culture française,
  • un juste équilibre entre le cybersquatting et la liberté d’enregistrement

 

Bilan de la période dite de « sunrise » - 3/05/20012 jusqu’au 3/07/2012

-   11 541 noms de domaine avec des caractères diacritiques ont été enregistrés

 

-  Les 5 nouveaux caractères les plus populaires se répartissent comme suit :

  • « é » repris 9334 fois
  • « è » repris 1510 fois
  •  « ñ » repris 640 fois
  • « ô » repris 572 fois
  • « ê » repris 560 fois

 

-  Top 10 des bureaux ayant enregistré le plus grand nombre d’IDN

  • Ovh :  2376
  • Indom : 1341
  • Renater : 1323
  • Gandi :  986
  • Pixel : 568
  • Nameshield : 509
  • Mailclub : 476
  • Dataxy : 272
  • Online S.A. :  201
  • Namebay : 191

Premiers chiffres depuis l’ouverture du 3 juillet  à 18h

 - 6033 noms de domaine avec des caractères diacritiques ont été enregistrés


-  Les 5 nouveaux caractères les plus populaires se répartissent comme suit :

  • « é » repris 5552 fois
  • « è » repris 685 fois
  • « ô » repris 233 fois
  • « ê » repris 223 fois
  • « à » repris 183 fois

 



Read this page in English Haut de page

A propos de l'AFNIC

L’Afnic (Association française pour le nommage Internet en coopération) est une association française à but non lucratif. Depuis 20 ans, nous sommes l'office d'enregistrement pour la gestion des adresses internet sous l’extension .fr. Nous gérons également les extensions ultramarines .re (Ile de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques françaises), .wf (Wallis et Futuna), .yt (Mayotte). Ce qui représente plus de 3,2 millions de noms de domaine et sommes l’opérateur technique de 14 entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension dont .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou encore .sncf. Nous sommes engagés à accompagner la transformation numérique des TPE/PME grâce à notre dispositif Réussir en .fr (www.reussir-en.fr) et proposons une offre gratuite d’accompagnement à la présence en ligne allant des outils de diagnostic aux formations sur le terrain dans toute la France. En tant qu’association, nous fédérons une communauté de plus d’une centaine de membres aux profils variés mais tous acteurs du web : bureaux d’enregistrement, entreprises, fédérations, utilisateurs, institutionnels, etc. Notre rôle s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Par ailleurs, nous reversons 90% des bénéfices de la gestion du .fr à notre Fondation Afnic pour la solidarité numérique (www.fondation-afnic.fr) qui finance chaque année une trentaine de projets visant à réduire la fracture numérique sur tout le territoire français.