Retour à la liste

Nouvelles extensions : les premiers clients Afnic sont dans la racine

Communiqué de presse

22 avril 2014 -

Les extensions .frogans et .paris, dont l’Afnic est opérateur technique de registre, sont désormais activées et bientôt accessibles à l'enregistrement.

Fruit d’un processus amorcé dès 2008 par les registres français de nouvelles extensions qui ont fait confiance à l'afnic, la délégation peut être considérée comme la naissance officielle d’une nouvelle extension sur Internet. Cette étape, opérée par l’IANA, se formalise par la déclaration du nouveau domaine de premier niveau sur les serveurs mondiaux de référence, après le passage de plusieurs tests techniques exigeants. Inscrites le 18 avril 2014, les .frogans et .paris sont désormais dans la racine et leurs activations sont le point de départ des nouvelles échéances de promotion et de commercialisation dans les mois à venir.

 

Pour Mathieu Weill, Directeur général de l’Afnic :

« Je voudrais tout d’abord remercier nos clients de la confiance qu’ils nous ont accordée dans la concrétisation de leurs projets d’innovation. Ces nouvelles extensions vont offrir aux utilisateurs de nouveaux modes d’expression et permettre l’émergence de nouveaux usages, signe de la pertinence des noms de domaine dans la construction d'une identité numérique fiable et pérenne. »


Pour Amaury Grimbert, Président du Conseil d'administration de l'OP3FT :

« L'OP3FT se réjouit d'avoir fait appel aux services de l'Afnic pour la mise en œuvre du gTLD .frogans. Le but du gTLD .frogans est de sécuriser le déploiement d'une nouvelle couche logicielle sur l'Internet : la couche Frogans. Cette couche constitue une étape nouvelle dans le développement de l'Internet : elle va permettre la publication des sites Frogans. La couche Frogans fonctionnera en parallèle des couches existantes que sont notamment le World Wide Web et l'E-mail. Nous sommes très heureux de pouvoir bénéficier de l'expertise technique et de l'expérience opérationnelle reconnues de l'Afnic sur l'Internet pour la réussite de ce grand projet né en France. »

 

Pour Jean-Louis Missika, adjoint au maire de Paris en charge de l'urbanisme, de l'architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité :

« Depuis 2008, la Ville de Paris a élaboré avec ses partenaires Afnic et CORE le projet d’extension .paris, dans une démarche constructive et participative. Je suis très heureux que ce nouveau territoire numérique soit désormais une réalité technique et très bientôt une réalité d'usage, avec l'activation prochaine des 100 pionniers, puis l’ouverture au grand public dans les mois qui viennent. Ce projet permettra une nouvelle visibilité pour les acteurs parisiens, et le développement de nouveaux services numériques. »

 

En savoir plus :

.frogans : https://www.frogans.org

.paris : http://mondomaine.paris.fr

 

Read this page in English Haut de page

A propos de l'AFNIC

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L'Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).
Outre la gestion des extensions françaises de l'internet, le rôle de l'Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.
Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd'hui 80 collaborateurs.