Retour à la liste

L’Afnic rejoint l’Arcep dans sa mission sur l’état des lieux du déploiement de l’IPv6

4 février 2016

L'Afnic sera étroitement associée à la mission sur l’état de déploiement d'IPv6 confiée à l’Arcep début janvier par la secrétaire d’état chargée du numérique, Axelle Lemaire.

La Ministre a décidé de saisir l’Autorité de régulation sur le retard accusé par la France dans la transition vers le protocole IPv6 (qui permet de disposer d'une réserve de 340 milliards de milliards de milliards de milliards d’adresses uniques et donc, de favoriser le développement de nouveaux usages). Selon elle ce retard peut représenter un frein potentiel pour le secteur numérique, notamment face aux nouveaux enjeux que représente l’avènement des objets connectés.

L’Arcep fera appel à l’expertise de l’Afnic pour l’aider dans l’identification des causes du retard constaté et la mise au point d’un plan d’actions pour encourager et accompagner la migration des utilisateurs et des entreprises vers l’Ipv6.

Fière de participer à cette initiative, l’Afnic rappelle son engagement de longue date dans la promotion d’Ipv6, notamment via l’édition du guide « IPv6, passeport pour l’Internet du Futur », et la création du service Expertise IPv6 qui accompagne les professionnels à chaque étape de déploiement de leur projet.

Dans le cadre de la mission de l’Arcep sont également prévus la création d’un Observatoire pour le suivi de la transition vers IPv6, ainsi que la mise en place d’un cycle d’auditions et de consultations des entreprises et acteurs du numérique concernés par le sujet.

Les conclusions de cette étude seront remises au gouvernement le 1er mai 2016, au plus tard.

 

Read this page in English Haut de page

A propos de l'AFNIC

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L'Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).
Outre la gestion des extensions françaises de l'internet, le rôle de l'Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.
Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd'hui 80 collaborateurs.