Retour à la liste

Mise en production de l'identification

vendredi 20 novembre 2009 00:00:00

Comme nous l'avions annoncé le 9 novembre dernier, nous allons mettre en production l'identification le mardi 24 novembre 2009. L'ensemble des spécifications techniques est disponible ici. Il est prévu un rattrapage progressif des contacts en état delayed (ceux créés entre le 23 mars et aujourd'hui).  L'objectif est d'atteindre dans la mesure du possible le rythme suivant : à compter du jour J de la mise en production, les contacts créés le jour J+n seront identifiés le jour J+n les contacts créés le 23 mars + n seront identifiés le jour J+n les contacts créés avant le 23 mars ne seront pas re-identifiés (hors procédures spécifiques) avant au minimum 1 an. Leur passage en état deprecated sera explicité prochainement. Ce rythme sera ajusté par la suite en fonction de la charge et de vos premiers retours. Rappel du principe général : L'identification est une opération déclenchée par les services de l'AFNIC. L'identification porte sur un objet contact titulaire et a des conséquences sur le portefeuille de domaines qui lui est associé. Le processus d'identification intervient dans les trois cas suivants : à la finalisation d'une opération sur un nom de domaine dont le titulaire entrant est une personne dite "morale" jamais identifiée préalablement (statut not identified) ou dont l'identification n'est plus valide (statut deprecated), pour les titulaires sortants dans le cadre d'opérations manuelles (Trade ou Recover) validées par l'AFNIC, sur décision de l'AFNIC d'opérer un contrôle de l'identification d'un titulaire. Le processus d'identification peut déboucher soit sur une identification réussie, soit sur un échec. Dans le cas d'une identification réussie, le contact titulaire est alors identifié positivement pour une durée d'un an et ne subit plus aucun contrôle durant cette période sauf dans les cas prévus par la charte. À l'issue de cette période d'une année, toute opération référençant à nouveau ce titulaire déclenche automatiquement le processus de contrôle d'identification. Dans le cas contraire où l'identification échoue malgré le suivi particulier avec notre service "gestion des domaines", la suppression de l'ensemble du portefeuille de domaines est effectuée. Rappel : Pour les personnes dites "physiques", il n'y a pas de phase d'identification mais une vérification d'éligibilité du titulaire peut avoir lieu par le service juridique de l'AFNIC sur sollicitation d'un tiers ou suite à un contrôle occasionnel à l'initiative de l'AFNIC.  

Haut de page

A propos de l'AFNIC

L’Afnic (Association française pour le nommage Internet en coopération) est une association française à but non lucratif. Depuis 20 ans, nous sommes l'office d'enregistrement pour la gestion des adresses internet sous l’extension .fr. Nous gérons également les extensions ultramarines .re (Ile de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques françaises), .wf (Wallis et Futuna), .yt (Mayotte). Ce qui représente plus de 3,2 millions de noms de domaine et sommes l’opérateur technique de 14 entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension dont .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou encore .sncf. Nous sommes engagés à accompagner la transformation numérique des TPE/PME grâce à notre dispositif Réussir en .fr (www.reussir-en.fr) et proposons une offre gratuite d’accompagnement à la présence en ligne allant des outils de diagnostic aux formations sur le terrain dans toute la France. En tant qu’association, nous fédérons une communauté de plus d’une centaine de membres aux profils variés mais tous acteurs du web : bureaux d’enregistrement, entreprises, fédérations, utilisateurs, institutionnels, etc. Notre rôle s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Par ailleurs, nous reversons 90% des bénéfices de la gestion du .fr à notre Fondation Afnic pour la solidarité numérique (www.fondation-afnic.fr) qui finance chaque année une trentaine de projets visant à réduire la fracture numérique sur tout le territoire français.