Retour à la liste

Le « .bzh » est lancé !

Communiqué de presse

26 juin 2014 -

Déploiement, de juin à décembre, de l'extension Internet.

Logo de la Région BretagneLogo du .bzhLogo de l'Afnic


Au terme de dix ans de travail, le « bzh » est désormais présent sur la toile. La Bretagne devient la première Région française à disposer de sa propre extension internet. L'association www.bzh, porteuse du projet, et le Conseil régional, qui l'a soutenue depuis toujours, ont présenté jeudi les différentes étapes de ce déploiement.

Un projet de longue haleine lancé en 2004

Après avoir construit le dossier de candidature, réuni les fonds nécessaires pour le soumettre à l’ICANN[1] et répondu à l’ensemble des conditions juridiques et techniques  exigées, l'association www.bzh a obtenu en mai 2013 l'accord de cet organisme international régulateur d’Internet pour le déploiement du « .bzh ». Mais il aura fallu attendre février 2014 pour que le projet se concrétise enfin, via la signature du contrat de registre entre l'ICANN et l'association présidée par David Lesvenan, chargée dorénavant d'assurer la fonction de registre gestionnaire de l’extension bretonne.

Au terme de 4 mois de tests avec l'Afnic[2], destinés à valider la capacité de la plate forme technique du « .bzh » à s’insérer dans la racine mondiale de l’internet, les deux premières adresses ont été activées : celle de l’association, www.pik.bzh (« pik » signifie « point » en breton) et celle de la Région Bretagne, www.region.bzh.

Les sites des partenaires pionniers pourront s'afficher durant l’été avec l'appui de l'Afnic. Suivra, en septembre, la commercialisation des noms de domaines en « .bzh ». La première phase sera réservée aux détenteurs de marques déposées à l'INPI, puis un deuxième temps, en novembre, sera dédié aux collectivités, associations et autres acteurs économiques régionaux.

Pour Noël, disposer de son adresse mail en « .bzh »

En décembre , le « .bzh » sera accessible à tous, y compris aux particuliers qui pourront acheter leur nom de domaine auprès des bureaux d’enregistrement agréés pour y héberger leur site web personnel, leur blog, ou l’utiliser tout simplement pour leur adresse e-mail. (prenom@nom.bzh, famille@nom.bzh…). Les ventes se feront sur le principe du premier arrivé, premier servi. Autre condition requise : il faudra justifier d'un lien, géographique ou culturel, avec la Bretagne. À ce jour, 30 000 pré enregistrements ont été recensés.

Il est d’ores et déjà possible de manifester son intérêt pour un nom de domaine et d’être ainsi informé de l’ouverture des différentes phases de vente sur le site de l’association. Tous les Bretons-nes et amoureux de la Bretagne sont également invités à jouer pour tenter de gagner leur adresse e-mail en .bzh sur www.pik.bzh.

Réactions

David Lesvenan, président de l’association www.bzh, porteuse du projet : “C’est un moment extrêmement fort et le couronnement d’années d’efforts pour tous les membres de l’association qui portent bénévolement le projet depuis le départ. Nous tenons à remercier tous les soutiens individuels et collectifs qui nous ont permis de faire aboutir ce projet, et notamment la Région Bretagne qui nous a apporté son soutien constant. L’activation du .bzh dans la racine internet mondiale donne désormais aux acteurs régionaux, aux Breton-nes et plus généralement à tous les amoureux de la Bretagne, la possibilité de faire rayonner l’image d’un territoire, d’une culture inscrite dans la modernité en affichant leur site internet ou leur adresse email aux couleurs de la Bretagne. Les 30 000 pré enregistrements déjà connus nous font espérer un succès populaire immédiat.”

Pierrick Massiot, président du Conseil régional de Bretagne : “La Bretagne est la première région française à bénéficier d’une extension internet et à affirmer une identité numérique ouverte, par définition, sur le monde. C’est aussi un symbole fort de notre capacité à nous mobiliser collectivement pour porter des dossiers innovants à l’échelle nationale et internationale. La Région Bretagne, engagée depuis longtemps dans ce projet, va désormais investir dans la construction de ce nouveau territoire numérique par l’activation de sites internet en .bzh”.

Mathieu Weill, Directeur général de l’Afnic : « L’arrivée des premiers noms de domaine en .bzh concrétise un projet ambitieux auquel l’Afnic est heureuse de contribuer. Au travers de ce nouveau territoire numérique, c’est un champ d’expression, propice à l’innovation et à l’affirmation d’une culture et des richesses de son territoire qui se dessine pour les utilisateurs d’Internet. Les prochains mois seront pour l’ensemble des acteurs l’occasion de constater la ferveur des projets qui s’afficheront sous l’étendard du .bzh. »


La Région Bretagne soutient le projet depuis 2006

 Le Conseil régional accompagne de manière active et volontariste le projet d'extension « .bzh » depuis le vœu unanime voté par l'assemblée en 2006. : étude de faisabilité en 2007, soutien à la structuration des acteurs en association en 2008, financement des frais de candidature (140 000 euros) déposé auprès de l'ICANN en 2012, dotations annuelles de fonctionnement à l'association et avance remboursable de 250 000 euros versée en avril 2013 pour permettre le démarrage effectif de l'extension en 2014.



[1] ICANN, Internet Corporation for Assigned Names et Numbers, est l’autorité mondiale de régulation d’Internet, basée en Californie

[2] L'Afnic (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération) est gestionnaire national du « .fr » et partenaire technique de l’extension régionale bretonne.

 


Contacts presse :

Région Bretagne – Odile BRULEY ( 02.99.27.13.55 ou presse@region-bretagne.fr

Association www.bzh  - Elodie CLOAREC - 06.18.28.58.53 ou presse@pointbzh.com

Afnic – Séphanie PASQUET et Patricia SERGENT - 01 39 30 83 23 / 25 ou presse@afnic.fr

 

Read this page in English Haut de page

A propos de l'AFNIC

Créée en 1997, l’Afnic (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération), est une association à but non lucratif. Désignée par l'État pour gérer les noms de domaine en .fr, elle en assure la promotion auprès des entrepreneurs et des particuliers. Gestionnaire historique du .fr avec plus de 2,9 millions de noms de domaine en .fr à ce jour, elle se positionne également comme fournisseur de solutions techniques et de services de registre : elle accompagne ainsi 14 projets de nouveaux domaines Internet de premier niveau dont le .paris et le .bzh. L’Afnic est implantée à Saint-Quentin en Yvelines : 80 personnes travaillent ainsi à ce bien commun qu’est l’Internet français.