Retour à la liste

Le .museum, la nouvelle alternative des musées sur internet

Communiqué de presse

1 juillet 2019 -

En coopération avec l’ICOM, l’Afnic favorise la mue de cette extension internet pour augmenter la visibilité des institutions muséales et apparentées.

 

En 2016, seuls 38 % des musées ou organisations apparentées dans le monde possédaient un site internet d’après les estimations de l’Afnic.

Créé en 2001 par le Conseil International des Musées (ICOM), le nom de domaine .museum est une extension historique dédiée aux activités muséales. Forte de sa mission d’accompagnement des entreprises pour développer leur présence en ligne, notamment avec le dispositif Réussir-en.fr, l’Afnic a été désignée en 2018 par l’ICOM comme opérateur de registre mondial du .museum pour en accroître l’usage et l’adoption, et ainsi accompagner la transformation numérique des musées.


Trois chantiers prioritaires

Pendant un an, l’Afnic a travaillé, en coopération étroite avec l’ICOM, afin de fixer les critères d’attribution du domaine .museum, la distribution et les conditions tarifaires pour accélérer l’accès au numérique des institutions muséales et favoriser l’adoption de cette extension, dont le terme générique a une portée internationale. Avec ces nouvelles dispositions, le .museum facilite également la mise en lumière de l’expertise et des compétences des professionnels comme des particuliers. C’est une vitrine de choix pour partager leur travail, leur passion ou leurs activités de mécénat et se démarquer visiblement.

  • Assouplissement des règles d’éligibilité

Le grand changement opéré par l’Afnic réside dans l’assouplissement des règles d’enregistrement. Aujourd’hui, tout musée ou professionnel de musée (curateur, conservateur…) ou toute personne ayant un intérêt pour un musée peut déposer un nom de domaine avec l’extension .museum. Il n'est plus nécessaire d’être membre de l’ICOM, comme c’était le cas auparavant. Un fan du musée du Prado pourra par exemple créer un site web avec une adresse internet en .museum. Et les opportunités sont grandes si l’on se réfère à l’étude Artprice de 2017 qui révèle que 700 musées de niveau international ouvrent chaque année !

  • Ouverture du réseau de distribution

L’Afnic s’attache également à développer le réseau de distribution. Si une grande majorité de bureaux d’enregistrement se situent en Europe, le maillage de l’Amérique du Nord et de l’Asie est en développement pour pénétrer ces marchés à fort potentiel. Le .museum peut s’appuyer aujourd’hui sur 23 bureaux d’enregistrement à travers le monde (vs. 3 seulement jusqu’en 2019).

  • Baisse du prix

L’autre point clé pour faciliter l’adhésion est le prix. S’il peut varier d’un fournisseur à l’autre en raison des services additionnels proposés (hébergement, sécurité…), le prix moyen est de 60 € pour un an, alors qu’il était de l’ordre de 200 € précédemment.

 

« Cette extension possède de nombreux avantages pour les musées, les professionnels et le public ayant un attrait marqué pour une institution. Le .museum permet un rayonnement à l’international, et plus que n’importe quelle autre extension, elle permet d’affirmer son appartenance à la communauté en étant très facilement indentifiable par les internautes » déclare Pierre Bonis, directeur général de l’Afnic. « Avec plus de 115 000 organismes pouvant déposer un nom de domaine en .museum, l’extension pourrait connaître un fort développement dans les prochaines années, dans un secteur où la visibilité, et donc la présence en ligne, est désormais primordiale pour toucher son public. »

 

Plus d’informations sur welcome.museum

 

Á propos de l’ICOM

L’ICOM est l’organisation internationale des musées et des professionnels de musée vouée à la recherche, à la conservation, à la pérennité et à la transmission, à la société, du patrimoine naturel et culturel mondial, présent et futur, matériel et immatériel L’ICOM est une association de membres et une organisation non gouvernementale qui établit des normes professionnelles et éthiques pour les activités des musées. En tant que forum d’experts, l’ICOM formule des recommandations sur des questions liées au patrimoine culturel, promeut le renforcement des capacités professionnelles et fait progresser la connaissance dans le domaine. L’ICOM est le porte-parole des professionnels des musées sur la scène internationale et sensibilise le grand public à la culture par le biais de réseaux mondiaux et de programmes de coopération. icom.museum/fr

Read this page in English Haut de page

A propos de l'AFNIC

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L'Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).
Outre la gestion des extensions françaises de l'internet, le rôle de l'Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.
Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd'hui 80 collaborateurs.