Actualités Actualités

Colloque Afnic/Ifri "SMSI+10", des paroles puis des actes ?

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > Colloque Afnic/Ifri "SMSI+10", des paroles puis des actes ?
Le 14/12/15

En marge de l’assemblée générale des Nations Unies qui se tient à New York (États-Unis) les 15 et 16 décembre 2015, la revue à dix ans du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI+10) entend déboucher sur un texte faisant état des avancées et axes de progrès relatifs aux grands enjeux internationaux négociés entre les gouvernements depuis Tunis en 2005.

Retour sur le colloque Afnic/Ifri

En amont de cette réunion, l’Afnic en partenariat avec l’Ifri, a souhaité proposer à la communauté francophone une phase d’échanges entre experts académiques, représentants de la société civile et du secteur privé en organisant le 23 novembre 2015 un colloque intitulé « Sommet mondial sur la société de l’information : quels résultats depuis dix ans ? »

 

[Montage vidéo]

 

Au cours de cette journée au programme riche et ambitieux [lien], les participants ont pu exposer leurs points de vue et débattre autour de quatre grands thèmes : les enjeux de gouvernance ; la coopération internationale et les formes d’inclusion numérique ; les questions d’éthique et de responsabilité ; et les applications. Les actes de ces débats remis le 11 décembre 2015 à Madame Axelle Lemaire, Secrétaire d’État en charge du numérique, ont pour ambition d’alimenter le discours de la délégation française et de prolonger les échanges avec la communauté.

Vers une position française ?

Pour Mathieu Weill, Directeur général de l’Afnic : « Cette journée d’échanges s’inscrit naturellement dans les valeurs qui animent notre association : le partage des connaissances, le rassemblement et la volonté de faire entendre la communauté Internet française sur le plan international. La réussite de cette transition ne se mesurera que par la capacité à faire travailler ensemble les différents acteurs de la filière, mais aussi l’ambition des investissements alloués, tant sur le plan national que dans les efforts de coopération afin de réduire la fracture Nord/Sud.« 

Il a été rappelé tout au long de la journée que malgré sa complexité organisationnelle, l’approche multipartite des consultations et revues, menée entre autres dans le cadre du Forum sur la Gouvernance de l’Internet, est une nécessité afin de faire émerger des propositions mettant le numérique au service des intérêts collectifs.

Dans cette approche, l’importance de l’accès à la société de l’information comme vecteur de développement social et économique est une des clés de lecture de cette journée. Les forces en présence ont aussi insisté sur l’exigence que la France doit avoir au sein des instances internationales pour faire émerger une certaine idée de l’Internet : collectif, collaboratif et inclusif.

  • Télécharger les actes du colloque « Sommet mondial sur la société de l’information : quels résultats depuis dix ans ? » – lundi 23 novembre 2015
 

A propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.