Actualités Actualités

Communiqué de presse : L'AFNIC choisie comme secrétariat du DNSO par l'ICANN

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > Communiqué de presse : L'AFNIC choisie comme secrétariat du DNSO par l'ICANN
Le 12/06/01

Communiqué de presse conjoint AFNIC – Conseil général des Yvelines
Saint-Quentin-en-Yvelines, le 12 juin 2001

Une des trois branches de l’organisation internationale de gouvernance de l’internet est dans les Yvelines…

Depuis juillet 1999, l’organisation internationale de gouvernance de l’internet ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), a confié à l’AFNIC la gestion du secrétariat de sa branche traitant les aspects liés aux noms de domaine : le DNSO (Domain Name Supporting Organisation).

Au centre des enjeux culturels, économiques et technologiques, le DNSO qui représente plus de 80% des activités de l’ICANN, génère un grand nombre d’échanges et de réflexion tant au niveau des différentes politiques de « nommage » existantes (attribution selon la règle du « 1er arrivé, 1er servi », demande ou non de justificatifs…), qu’au niveau des possibilités de résolution des conflits (comme le cybersquatting, la contrefaçon de noms de marques…).

Le serveur du DNSO sur lequel tous les échanges et les votes transitent, est actuellement situé en France, à Saint Quentin en Yvelines, dans les locaux de l’AFNIC, l’autorité de nommage pour la zone française .fr, considérée comme la mieux gérée au monde
(1) .

Le Conseil Général des Yvelines au coeur d’internet avec l’AFNIC…

La présence hors des États-Unis d’une structure aussi stratégique que le DNSO a marqué le début d’un processus « d’internationalisation » d’internet.

Soucieux d’encourager la poursuite de cet effort et afin d’aider l’AFNIC à soutenir une candidature à l’implantation définitive du secrétariat du DNSO en Europe, le Conseil Général des Yvelines a décidé d’apporter son concours financier pour le maintien du DNSO dans la ville de Saint Quentin en Yvelines.

Située à proximité de Paris et hébergeant de nombreuses entreprises dans le domaine de l’informatique et des nouvelles technologies, Saint Quentin en Yvelines est un pôle d’activité reconnu, que l’AFNIC vient de rejoindre depuis trois mois. Son infrastructure réseau représente un fort atout et permet de donner à cette candidature un poids important.

Les Yvelines confortent ainsi leur image de technopôle des sciences et technologies de l’information et de la communication.

1 : selon une enquête de l’organisme islandais Men and Mice, rubrique Survey .