Actualités Actualités

L'AFNIC déploie la technologie anycast pour le .fr et le GIP RENATER propose des répliques des serveurs racine I, F, M ...

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > L'AFNIC déploie la technologie anycast pour le .fr et le GIP RENATER propose des répliques des serveurs racine I, F, M du DNS sur son point d'échange SFINX
Le 28/05/09

Depuis plusieurs années, l’AFNIC utilise la technologie anycast, qui permet de s’affranchir de la localisation géographique des serveurs sensibles. Une technologie qui améliore, au fur et à mesure de l’extension de la couverture géographique, la qualité du service DNS en terme de temps de réponse – toujours plus courts – et de solidité, puisqu’en multipliant les serveurs, elle offre une meilleure résistance aux attaques par saturation.

Aujourd’hui, le gestionnaire du .fr a choisi de gérer lui-même cette technologie afin d’ouvrir de nouveaux sites, en complément de ceux gérés actuellement par ses prestataires. Et ces nouveaux « nœuds » anycast – qui supportent IPv4 et IPV6 –  seront déployés dans un premier temps en France et à la Réunion, dont une grande partie installée sur les infrastructures Renater. 

Quant au GIP RENATER,  il propose depuis la mi-mai, une réplique du serveur racine « I » sur le PoP du SFINX hébergé par InterXion.

La mise en place de cette réplique du serveur racine « I » affirme la volonté de RENATER d’optimiser l’accès au service de nommage de l’Internet. Par cette initiative, RENATER permet à la communauté Internet française et européenne de bénéficier de temps de réponse les plus courts possibles. En effet ces serveurs bénéficient non seulement à la communauté Enseignement et Recherche en France et en Europe (via RENATER et GEANT) mais également à tous les opérateurs et prestataires présents sur le SFINX.

Ce service est redondant grâce à l’hébergement de 3 répliques distinctes (« F », « M » et maintenant « I », soit 3 des 13 serveurs racines de l’Internet) répartis sur les 2 points de présence du SFINX, et vient s’ajouter aux nombreux autres services proposés sur le SFINX.

Rappelons que le SFINX (Service for French INternet eXchange) assure à ce jour l’interconnexion avec plus de 80 opérateurs (nationaux, mais aussi internationaux), et représente l’un des points d’échange majeur en France et en Europe.

En savoir plus sur :

La technologie anycast  : fr.wikipedia.org/wiki/Anycast
Renater : www.renater.fr/
SFINX : www.sfinx.fr

À propos de l’AFNIC
(Association Française pour le Nommage Internet en Coopération)
Association à but non lucratif, l’AFNIC est l’organisme chargé de la gestion administrative et technique des noms de domaine .fr et .re, suffixes internet correspondant à la France et à l’Île de la Réunion.
L’AFNIC est composée d’acteurs publics et privés : représentants des pouvoirs publics, utilisateurs et prestataires de services Internet (bureaux d’enregistrement).
En savoir plus

A propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.