Actualités Actualités

L'AFNIC dresse un bilan six mois après l'ouverture du .fr aux particuliers

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > L'AFNIC dresse un bilan six mois après l'ouverture du .fr aux particuliers
Le 13/12/06

Communiqué de presse
Saint Quentin en Yvelines, le 13 décembre 2006

L’ouverture du .fr aux particuliers s’est déroulée le 20 juin 2006. Depuis cette date, toutes les personnes majeures et justifiant d’une adresse en France ont la possibilité d’enregistrer leur nom de domaine en .fr.

L’AFNIC, gestionnaire du .fr, a publié un premier bilan six jours après l’ouverture du .fr aux particuliers. Elle dresse désormais une nouvelle synthèse six mois après cet événement.

Aujourd’hui, le .fr c’est :
Plus de 120 000 noms de domaine déposés par des particuliers.
50% des nouveaux enregistrements en .fr depuis l’ouverture sont effectués à l’initiative de particuliers.
370 bureaux d’enregistrement ont au moins enregistré un nom de domaine en .fr pour le compte d’un particulier.

Répartition géographique

L’AFNIC a réalisé deux représentations de la répartition géographique des noms de domaine en .fr déposés par des particuliers en fonction de l’adresse de leurs titulaires. Ces cartes permettent de mettre en exergue un certain nombre de faits.

1. Répartition géographique des noms de domaine en .fr enregistrés par des particuliers

Cliquez sur la carte pour obtenir un plus grand format.

Cette carte montre le poids de chaque département en termes de noms de domaine en .fr déposés par des particuliers, rapporté au nombre total de .fr déposés par des particuliers.

On constate de fortes concentrations autour des grandes métropoles :
Paris et sa région, Lille, Strasbourg, Metz et Nancy, Lyon, Nice et Marseille, Toulouse, Bordeaux, Rouen, Rennes, Nantes et Angers.

2. Nombre de noms de domaine en .fr enregistrés par des particuliers par rapport à la population du département (en pour mille)

Cliquez sur la carte pour obtenir un plus grand format.

L’analyse par mille habitants vient compléter la première carte en rapportant le nombre de noms déposés par des personnes physiques dans un département donné à la population de ce même département.

Les mêmes concentrations que dans la première carte apparaissent, mais on peut voir que le nombre de départements où le ratio est supérieur à 1 pour mille représente environ la moitié du total, mettant en exergue des régions n’apparaissant pas dans la première carte mais dans lesquelles le .fr a été fortement demandé en regard de la population :
la Haute-Savoie, le Maine et Loire, le Var, ou encore la Meurthe et Moselle.

Paris et les Hauts-de-Seine arrivent en tête, comme lors du premier bilan de juin 2006 : dans ces départements on compte plus de 4 noms de domaine .fr pour 1000 habitants.
Avec entre 2 et 4 pour 1000, viennent ensuite les Alpes-Maritimes, la Haute-Garonne, l’Hérault, le Rhône, le Bas-Rhin, les Yvelines, l’Essonne et le Val de Marne.

 

L’AFNIC : un centre de ressources et d’expertise à votre service

Outre sa position d’observateur privilégié de ce marché, l’AFNIC réunit des compétences rares et se veut un centre de ressources et d’informations pour la communauté de l’internet français.

Ces premiers éléments statistiques feront l’objet d’un suivi dans le temps, avec l’ambition de faire de l’AFNIC l’un des observatoires du développement de l’internet en France, avec une spécialisation sur le marché des noms de domaine.

À propos de l’AFNIC

(Association Française pour le Nommage Internet en Coopération)

Association à but non lucratif, l’AFNIC est l’organisme chargé de la gestion administrative et technique des noms de domaine .fr et .re, suffixes internet correspondant à la France et à l’Île de la Réunion.

L’AFNIC est composée d’acteurs publics et privés : représentants des pouvoirs publics, utilisateurs et prestataires de services Internet (bureaux d’enregistrement).
En savoir plus

Téléchargez ce communiqué au format PDF [ -475 Ko]