Actualités Actualités

L'AFNIC se dote d'un conseil scientifique et lance un appel à candidatures

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > L'AFNIC se dote d'un conseil scientifique et lance un appel à candidatures
Le 17/07/07

Saint Quentin en Yvelines, le 17 juillet 2007

Dans le cadre de la mise en place d’une activité R&D structurée,
l’AFNIC se dote d’un conseil scientifique, organe consultatif auprès
du conseil d’administration de l’AFNIC. Il participe notamment à l’orientation
et à l’évaluation des activités R&D de l’AFNIC. Les
missions du conseil scientifique, sa composition et ses modalités de
fonctionnement sont décrites sur cette
page.
Grâce au recul et à l’indépendance dont il bénéficie,
le conseil scientifique peut aider l’AFNIC à élaborer ses programmes
R&D avec le plus d’ouverture possible et à les évaluer en
toute objectivité. Ainsi, il est en mesure :

de contribuer aux orientations R&D de l’AFNIC,
d’émettre des avis sur des projets/actions R&D clôturés,
en cours ou à venir,
de participer à la création de synergies entre l’AFNIC et
la communauté scientifique nationale et internationale.

Le conseil scientifique est composé de quatre membres permanents, internes
à l’AFNIC, et de cinq à sept membres non permanents, externes.
Les membres permanents du conseil scientifique sont :

le président de l’AFNIC ;
son Directeur général ;
son Directeur technique ;
son responsable R&D.

Profils des candidats
Les membres non permanents du conseil scientifique sont désignés
par le conseil d’administration de l’AFNIC pour une période de trois
ans. Ce sont des personnalités scientifiques issues des milieux académiques
et industriels français et étrangers, choisies intuitu personae
en fonction de leurs domaines de compétences, de manière à
couvrir le périmètre d’activités R&D de l’AFNIC. Ils
s’expriment en toute indépendance et sont tenus à la confidentialité.
Les candidats recherchés doivent donc être issus de milieux scientifiques
académiques et industriels et leur profil doit couvrir au moins l’un
des trois domaines suivants :

les technologies/techniques de traitement et de communication liées
aux métiers de registre  ;
les paradigmes de la convergence et l’intégration des systèmes/services
numériques (identification, interpénétration, …) ;
les usages des NTIC, vus d’un côté par leurs concepteurs, et
de l’autre par les utilisateurs.

Modalités de candidatures

Les candidats intéressés sont invités à adresser
leur CV et lettre de motivation par courrier électronique, à
la Direction générale de l’AFNIC : Direction-generale@afnic.fr,
et ce, avant le 18 septembre 2007.
Les demandes d’information seront formulées par courrier électronique
à la même adresse ci-dessus.
Un accusé de réception sera retourné aux candidats.
La liste des candidats retenus sera annoncée le 1er octobre
2007.
Le conseil scientifique tiendra sa première réunion (réunion
constitutive) le 16 octobre 2007.

À propos de l’AFNIC

(Association Française pour le Nommage Internet en Coopération)

Association à but non lucratif, l’AFNIC est l’organisme chargé de la gestion administrative et technique des noms de domaine .fr et .re, suffixes internet correspondant à la France et à l’Île de la Réunion.
L’AFNIC est composée d’acteurs publics et privés : représentants des pouvoirs publics, utilisateurs et prestataires de services Internet (bureaux d’enregistrement).
En savoir plus

A propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.