Actualités Actualités

L'AFNIC soutient activement le développement de BIND 10, dernière version du logiciel DNS BIND

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > L'AFNIC soutient activement le développement de BIND 10, dernière version du logiciel DNS BIND
Le 23/04/09

Développé par l’ISC – organisme californien à but non lucratif – BIND est proposé sous forme de logiciel libre et gratuit. Il a pour objectif de faciliter le quotidien des entreprises, des opérateurs de registre et des bureaux d’enregistrement dans le monde entier et quel que soit leur taille. En effet, une récente enquête a montré que plus de 70% des serveurs DNS installés dans le monde utilisaient BIND.

Comme ses précédentes versions, le logiciel BIND 10 bénéficie du soutien de nombreuses structures internationales. Ainsi outre l’AFNIC, Afilias (.info), ACEI (Canada), DENIC (Allemagne), IIS.se (Suède), JPRS (Japon), Nominet (Royaume Uni), Registro.br (Brésil), SIDN (Hollande) et ZADNA (Afrique du Sud) figurent parmi les tous premiers opérateurs de registre ayant adhéré à cette initiative. Un comité de pilotage composé des principaux financeurs du projet – dont l’AFNIC – a de ce fait été constitué, dans l’optique de permettre à ses membres de suivre l’avancement des travaux et de prendre part aux choix d’orientation.

En soutenant ce projet libre, l’AFNIC œuvre pour le renforcement des standards ouverts et interopérables de l’Internet, au service à la fois des bureaux d’enregistrement  et des entreprises et internautes français qui utilisent ce logiciel. Elle assure également sa mission d’intérêt général puisque le logiciel BIND est installé sur les serveurs faisant autorité sur les ccTLD que l’association en charge du .fr gère.

À propos de l’AFNIC
(Association Française pour le Nommage Internet en Coopération)
Association à but non lucratif, l’AFNIC est l’organisme chargé de la gestion administrative et technique des noms de domaine .fr et .re, suffixes internet correspondant à la France et à l’Île de la Réunion.
L’AFNIC est composée d’acteurs publics et privés : représentants des pouvoirs publics, utilisateurs et prestataires de services Internet (bureaux d’enregistrement).
En savoir plus