Actualités Actualités

L'AFNIC soutient et participe aux 2èmes états généraux européens du nommage internet

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > L'AFNIC soutient et participe aux 2èmes états généraux européens du nommage internet
Le 03/07/03

L’AFNIC est partenaire des
2èmes états généraux européens du nommage sur internet
le 3 juillet 2003, à Paris.
L’AFNIC participe également à plusieurs conférences.

Communiqué de presse de l’ISOC, initiateur de l’événement

La deuxième édition des États généraux européens du nommage sur
internet aura lieu le 3 juillet 2003 à Paris

Paris, le 30 mai 2003. L’Isoc France, le Cigref, le Medef et la CCIP,
en partenariat avec l’Afnic et la société Gandi, organisent les
deuxièmes États généraux européens du nommage sur internet.
La manifestation se déroulera le jeudi 3 juillet 2003 à Paris.
400 participants sont attendus, venant de nombreux pays européens.
Ils échangeront avec les intervenants, pendant une journée, sur
différents thèmes touchant aux noms de domaine sur internet.
Quels pouvoirs pour les européens dans la gouvernance d’internet ?
Quel rôle réel pour le gouvernement des États-Unis dans le système
actuel et celui de la réforme ? Quelle place pour le multilinguisme ?
Quelle concurrence entre les unités d’enregistrement de noms de
domaines ?… Les enjeux sont nombreux et de taille !

Des invités de marque
Près de 60 intervenants de tous les horizons (opérateurs, régulateurs,
entreprises utilisatrices et utilisateurs individuels, juristes,
experts techniques, responsables politiques.) viendront enrichir les
débats. Claudie Haigneré, ministre déléguée à la recherche et aux
nouvelles technologies, et Paul Twomey, nouveau président de l’Icann,
l’organisme régulant l’internet, devraient ouvrir les débats au cours
d’un échange sur la gouvernance mondiale de l’internet.

Déroulement de la manifestation

Le matin, les participants aux conférences et ateliers échangeront sur
la légitimité de l’Icann, les opportunités de la gouvernance internet
pour les Européens, le rôle réel des États-Unis et des intérêts
américains dans le système actuel et sa réforme, la place des
utilisateurs, la prochaine arrivée des noms de domaines en caractères
accentués et non latins, le système technique des serveurs racine
et les attaques dont ils ont été victimes en 2002 et 2003.

L’après-midi, les débats continueront, portant sur l’identité numérique,
l’organisation de l’espace de nommage, la bonne gestion des noms de
domaine en entreprise, la concurrence entre unités d’enregistrement
et les pratiques déloyales de certains acteurs, le cybersquatting,
les noms de domaines dans les relations Nord-Sud.

–fin du communiqué de l’ISOC–

Date et horaires

Jeudi 3 juillet 2003, de 9h à 18h30.

Lieu

Fédération Française du Bâtiment,
9, Rue La Pérouse à Paris 16ème,
Métro Kléber – Bus Ratp 22 ou 30 : Kléber Paul-Valéry.

Site web de l’événement

2èmes états généraux européens du nommage sur internet

A propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.