Actualités Actualités

Noms de domaine accentués : la position de l'AFNIC

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > Noms de domaine accentués : la position de l'AFNIC
Le 01/03/01

Sans la publication par l’IETF
(Internet Engineering Task Force) d’un document reconnaissant une implémentation standard des caractères
non ASCII, l’AFNIC reste défavorable à l’enregistrement de noms de domaine en
.fr comportant de tels symboles (y compris les noms de domaine accentués).

L’IETF devrait publier d’ici à l’an prochain un document de référence
d’inter-opérabilité en préconisant les algorithmes à utiliser pour ce type de caractères.
L’AFNIC intégrera alors, tant dans sa charte de nommage que sur le plan technique, la possibilité
d’enregistrement de noms des domaine aux caractères non ASCII.

À l’heure actuelle, l’AFNIC émet toutefois, plus que des réserves, des mises
en garde :

Les enregistrements proposés par les registrars depuis le 26 février 2001
ne présentent aucune garantie de bon fonctionnement dans le futur. Il s’agit
ainsi uniquement de réservations qui sont effectuées dans un environnement
technique où les applications existantes concernées devront être mises à jour
avec succès.

Un partitionnement de l’internet peut apparaître en fonction des caractères
disponibles, ou non, sur les différents types de claviers : les personnes
qui ont des claviers n’offrant pas certaines touches accentuées ou d’idéogrammes
auront beaucoup plus de difficultés à joindre des correspondants dont l’adresse
électronique ou l’URL comportent ces caractères.

A propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.