Actualités Actualités

Premier bilan sur l'ouverture du .fr et du .re

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > Premier bilan sur l'ouverture du .fr et du .re
Le 25/05/04

Communiqué de presse
Saint Quentin en Yvelines, le 25 mai 2004

Synthèse

L’ouverture du .fr et du .re s’est
déroulée comme prévu .
 

les demandes d’enregistrements de noms de domaine
soumis au « droit au nom » ont été acceptées
jusqu’au jeudi 6 mai 2004 à 18h30 ;

toutes les demandes en cours aux niveaux administratif
et technique ont été traitées en 4 jours : du vendredi
7 au lundi 10 mai ;

le 11 mai à 9h00 précises, l’AFNIC
a procédé à la réouverture de son système
d’information.

Les pics de fréquentation ont eu lieu
à l’ouverture du service -entre 9h00 et 9h10. Durant ce laps de
temps, la plate-forme a pu réceptionner chaque jour jusqu’à
45 000 demandes.

Méthodologie
Le processus d’enregistrement a été
découpé en une suite de procédures asynchrones
pour,
d’une part, pouvoir absorber au mieux les demandes liées à
l’ouverture en étalant sur plusieurs heures les traitements relatifs
à chaque demande (et étaler ainsi le travail d’introduction
dans la base de données) et, d’autre part, permettre entre les étapes
du processus des rectifications, voire des reprises sur d’éventuelles
erreurs.
Les différentes étapes se décomposaient
comme suit :
 

découpage de la phase d’enregistrement sur
quatre jours correspondant à des groupes de lettres se cumulant
jour après jour, afin de créer un effet de montée
en charge progressive ;

réception des demandes envoyées par
courrier électronique, en s’appuyant sur le serveur de messagerie
libre « Postfix » ;

envoi d’accusés de réception horodatés
aux prestataires ;

mise en file d’attente des requêtes ;

lancement des cycles d’installation par une grappe
de serveurs supportant la base principale de l’AFNIC ;

tests techniques ZoneCheck sur la bonne configuration
des serveurs de noms, menés par sept machines fonctionnant en parallèle ;

insertion dans la base principale.

Eléments complémentaires sur le dispositif technique
Une ligne de 1 Gb a été mise par Renater à disposition
de l’AFNIC pendant la semaine de l’ouverture, afin de lui donner une capacité
à supporter d’éventuelles attaques.
Le choix de la messagerie par rapport au web pour l’envoi des demandes
pendant la période d’ouverture résulte du fait que ce dispositif
autorise un fort niveau de charge et garantit le respect de la règle
du « premier arrivé – premier servi » .
Pour gérer les demandes d’information des prestataires, l’AFNIC
a répliqué une partie de ses données client sur une
autre plate-forme, ce qui a permis de soulager encore sa base principale.
Les serveurs de domaines en tant que tels s’adossaient à une seconde
architecture articulée autour de trois machines.

Statistiques
Sur les messages reçus pendant la phase d’ouverture du 11 au 14 mai inclus

 
Messages* reçus les 5 premières minutes
Messages* reçus les 15 premières minutes
Messages* reçus dans la journée
Noms distincts
Prestataires participants
Noms les plus demandés**

Mardi 11 mai 2004
33 994
46 362
52 365
6 685
324

avion.fr
bio.fr
assurance-auto.fr
blague.fr
appareil-photo.fr

Mercredi 12 mai 2004
31 249
39 437
52 319
12 768
391

cheveux.fr
email.fr
e-commerce.fr
emploi.fr
charme.fr

Jeudi 13 mai 2004
40 281
46 714
62 347
16 219
434

montagne.fr
maisons.fr
internet.fr
lille.fr
luxe.fr

Vendredi 14 mai 2004
44 104
55 148
64 463
18 419
413

robot.fr
site-internet.fr
portes.fr
surveillance.fr
patron.fr

Sur les 4 jours
149 628
187 661
231 302
49 716***
514 différents***

* courriers électroniques reçus par l’AFNIC
aux adresses dédiées à la phase d’ouverure (Attention,
ce ne sont pas des enregistrements) ; les messages peuvent ne pas être
un formulaire, être un formulaire erroné ou un doublon.

** certains de ces noms de domaine pourront ne pas être
acceptés par l’AFNIC (soit parce qu’ils existent déjà
soit parce qu’ils font partie de la liste des termes non attribuables -dits
termes fondamentaux-, etc. )

A propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.