Actualités Actualités

Procédures pour les prestataires : Le système des tickets évolue le 26 août 2002

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > Procédures pour les prestataires : Le système des tickets évolue le 26 août 2002
Le 11/06/02

Voici les nouveautés apportées au système des tickets.

Réponse aux tickets en cours : auto-ticket@nic.fr

Toutes les réponses sur des tickets en cours devront impérativement être
faites à auto-ticket@nic.fr,
au format Plain Text.

Toute réponse non conforme, incorrectement formatée ou envoyée à une autre adresse électronique, ne sera pas prise
en compte.
L’adresse électronique nic@nic.fr reste une adresse pour toute demande d’information générale
(non relative à des dossiers en cours).

 

Changement de prestataires : deux nouveaux tickets et un temps de transfert diminué

Deux nouveaux tickets vont être créés en remplacement de l’actuel ticket
« Attente Résiliation » :

Attente opposition

Il signale le début de la période pendant laquelle l’ancien
prestataire peut s’opposer au changement de prestataire demandé.

Attente accord

Suite à l’opposition de l’ancien prestataire, ce ticket
signale que l’AFNIC attend de nouveau l’accord du prestataire pour procéder
au transfert.

À chaque fois qu’une procédure de changement de prestataire est traitée,
un ticket « attente opposition » est émis :

– au nouveau prestataire pour information,

– à l’ancien prestataire pour action :
Ce dernier a 15 jours -et non plus six semaines- à compter de la date
d’ouverture du ticket « attente opposition » pour nous informer de sa
position face à ce changement :
en cas d’accord de l’ancien prestataire ou faute de réponse
à l’issue de ce délai des 15 jours, un ticket « attente client »
sera envoyé au nouveau prestataire qui pourra alors procéder à l’installation
du domaine (procédure classique)

en cas d’opposition, un ticket « attente accord » sera envoyé

au nouveau prestataire pour l’informer de l’opposition émise,
à l’ancien prestataire qui peut donner son accord à tout moment
en faisant un reply au ticket « attente accord » ; le delai de réponse
est alors porté à six semaines à partir de la date d’emission du
premier ticket « attente opposition ».
Dès réception de son accord ou à défaut de réponse dans le délai
imparti, un ticket « attente client » sera automatiquement transmis
au nouveau prestataire.

Important !
Pour répondre au ticket « attente opposition » et « attente accord » :
Les courriers électroniques envoyés à l’ancien prestataire contiennent deux informations indispensables
et indissociables :
– AUTH = …… (numéro authentifiant le prestataire, le ticket et l’opération
de façon unique et aléatoire),

– ACTION = …… (l’ancien prestataire doit ici donner son accord au changement
de prestataire (dans ce cas ACTION = ACCORD) ou s’y opposer (dans ce cas
ACTION = OPPOSITION).

Si l’une de ces deux lignes manque dans la réponse, si elle contient
une mauvaise clé AUTH, ou bien si des termes autres que ACCORD ou OPPOSITION
sont mentionnés face à « ACTION = « , la réponse est automatiquement rejetée.

Gestion des réponses aux tickets « problèmes »

Une nouvelle façon de gérer les réponses aux tickets « problèmes » est également
mise en place, avec la création d’un nouvel état :

Attente traitement

Toute réponse à un ticket « problèmes », qui devra désormais se faire sur l’adresse
auto-ticket@nic.fr, sera alors placée dans une file d’attente.

Un courrier électronique attente traitement vous sera envoyé, indiquant que le dossier sera traité
prochainement (procédure identique à l’état attente vérification, généré automatiquement
après un reply sur le ticket attente client).

Important !
Le ticket « problèmes » contiendra également un numéro d’authentification (AUTH=XXXX), indispensable au traitement
de la demande.
Si la réponse au ticket « problèmes » n’est pas correctement formatée et/ou ne contient pas
la ligne AUTH=XXXX, celle-ci sera automatiquement rejetée.

Dans le cas où il vous est demandé de nous faire parvenir une pièce manquante
par fax (toujours au +33 1.39.30.83.83), merci de joindre une copie du
courrier « problèmes » au document et de répondre au ticket « problèmes ».
Toute réponse à un ticket problèmes sur une adresse autre que
auto-ticket@nic.fr ne sera pas prise en compte.

A propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.