Retour à la liste

Internet des objets - GS1 France et l’Afnic principaux contributeurs à l'ONS 2.0

Communiqué de presse

18 février 2013 -

GS1 France et l’Afnic poursuivent leur collaboration dans le domaine de l’Internet des objets, en vue d’un déploiement global de l’ONS 2.0.

Le standard de l’ONS 2.0, résultat du partenariat noué dès 2008 entre GS1 France et l’Afnic est mis désormais à disposition des utilisateurs. La publication de ce standard offre de nouvelles opportunités aux entreprises qui développent des services permettant la connexion d’objets au réseau Internet.

GS1 France et l’Afnic ont joué un rôle de premier plan dans l’élaboration de cette nouvelle version du standard (appelée aussi « ONS fédéré »*), ratifiée et publiée en décembre 2012. D’une part, le groupe international de standardisation  de l ‘ONS 2.0 a été co-présidé par GS1 France, et d’autre part,  l’Afnic a été l‘éditeur des spécifications de conformité et a activement participé aux tests de prototype.

Les expertises respectives de chaque structure ont donc permis la conception  de systèmes d’information industriels interopérables et de services innovants  basés sur l’Internet des Objets.

Le consortium français WINGS, un moteur dans les travaux de standardisation  de l’ONS

Le partenariat entre GS1 France et l’Afnic s’est élargi à plusieurs acteurs majeurs de la recherche académique et industrielle pour constituer un consortium français composé de laboratoires de recherche : INRIA UPMC, GREYC et Orange Labs. Ce consortium a dirigé entre 2009 et 2012,  le projet WINGS, soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et la Délégation aux usages de l’Internet (DUI). Les travaux du projet WINGS avaient alors des objectifs étroitement lié à la validation d’une nouvelle architecture ONS « fédéré » performante et viable et à contribuer à l’élaboration du nouveau standard ONS 2.0 sur la base des résultats des travaux d’expérimentations.

Prochaine étape, accompagner les industriels dans leur déploiement et utilisation de l’ONS

Avec la publication du standard, GS1 France et l’Afnic souhaitent poursuivre leurs efforts pour accompagner l’écosystème de l’Internet des objets dans l’adoption de l’ONS. Il participe à l’émergence d’une nouvelle génération de services destinés aux consommateurs et aux entreprises : identifier l’origine et la nature des produits, traçabilité des objets en temps réel, lutte contre la contrefaçon, ou l’organisation du rappel de produits…


Pour Bernard Benhamou - Délégué aux Usages de l'Internet auprès du Ministère de l'Économie Numérique et du Ministère de la Recherche :

"La mise au point du standard ONS 2.0 "fédéré", par l'Afnic et GS1 constitue une étape cruciale du développement de l'Internet des objets. Cette technologie devrait en effet devenir essentielle pour les nouvelles générations de services liés aux objets connectés en France et en Europe. Nous sommes heureux d'avoir participé à rendre possible ce projet qui permettra d'établir une gouvernance européenne pour l'Internet des objets."

 

* Architecture décentralisée conforme aux principes d’ouverture et d’interopérabilité de l’Internet à l’échelle mondiale.

Read this page in English Haut de page

A propos de l'AFNIC

L'Afnic est le registre des noms de domaine .fr (France), .re (Île de la Réunion), .yt (Mayotte), .wf (Wallis et Futuna), .tf (Terres Australes et Antarctiques) et .pm (Saint-Pierre et Miquelon).

L'Afnic se positionne également comme fournisseur de solutions techniques et de services de registre, elle accompagne notamment 17 projets de nouveaux gTLD auprès de l'ICANN dont le .paris et le .bzh. L'Afnic - Association Française pour le Nommage Internet en Coopération - est composée d'acteurs publics et privés : représentants des pouvoirs publics, utilisateurs et prestataires de services Internet (bureaux d'enregistrement). Elle est à but non lucratif.