Retour à la liste

L’AFNIC publie l’édition 2011 de l’Observatoire du marché des noms de domaine

Communiqué de presse

1 décembre 2011 -

L’AFNIC publie son 5ème Observatoire du marché des noms de domaine en France, avec Télécom SudParis, dans un contexte d'évolutions structurantes.

 

 

 

Lancé dans un contexte porteur, marqué par l’ouverture à  l’Europe des extensions françaises  le 6 décembre et par le processus ICANN de création de nouvelles extensions, l’Observatoire est publié  pour  la cinquième année consécutive. Il a pour objectif de dresser un état des lieux précis du marché et de ses acteurs,  tout en proposant des clefs d’analyse, ainsi que les forces et tendances du marché. Découpé en 7 parties,  ce document riche et complet fournit des informations fouillées et extrêmement complètes sur les noms de domaines en .fr, leurs titulaires, les usages, les bureaux d’enregistrement ou les évolutions techniques.

 

Facteurs  et tendances de cette nouvelle édition

La croissance du .fr, toujours supérieure à la moyenne des extensions

Cette nouvelle édition de  l’Observatoire  révèle que l’extension .fr conserve un niveau de croissance élevé, de l’ordre de 17 % sur un an, soit 5 points de plus que la moyenne des extensions nationales. L’extension progresse de 300 000 nouveaux noms par an, dépassant aujourd’hui les 2.1 millions de  noms. et représentant près du 1/3 des l’ensemble des noms de domaine enregistrés en France.

Un portefeuille de noms de domaine en .fr toujours  dynamique, en prise avec l’actualité

L’édition 2011 de l’Observatoire du marché des noms de domaine montre que le « portefeuille » des .fr est  bien en prise avec l’actualité : Ainsi «  France »  et « Paris » sont en tête des chaînes de caractère composant les noms de domaine en .fr, suivis par les termes liés au monde des assurances et assez logiquement, aux années 2011 et 2012. Concernant les entreprises,  94 parmi les 100 premières entreprises  de France et près de 80 % des  1000 premières entreprises ont enregistré leur nom de domaine en .fr, en 2011

Des titulaires jeunes et urbains

L’Observatoire révèle  que parmi les titulaires de noms de domaine en .fr, 39.5 % sont des personnes physiques et 60.5 % sont des personnes morales. Le taux de renouvellement de l’extension .fr se situe autour de 80 %, chiffre élevé au regard des autres extensions dans le monde.

L’étude de la localisation des noms de domaine en France fait état d’une importante concentration dans les départements les plus peuplés, pour les particuliers comme pour les entreprises. Elle révèle aussi une très forte corrélation entre le nombre de noms de domaine .fr enregistrés dans les régions françaises et leur produit intérieur brut régional

Par ailleurs, pour la première fois, l’Observatoire  montre la corrélation entre les créations mensuelles de noms de domaine .fr et les créations mensuelles d’entreprises en France. Ainsi,  une proportion importante des nouveaux domaines déposés serait le fait des entreprises nouvellement créées sur le territoire national.

Un marché en concentration continue

Concernant l’étude des bureaux d’enregistrement, l’Observatoire 2011 montre que 16 % des bureaux d’enregistrement des noms de domaine .fr sont désormais localisés à l’étranger contre 14.5% l’an dernier. 

Par ailleurs, la concentration du marché des bureaux d’enregistrement de noms de domaine.fr se poursuit sur le segment des personnes physiques comme sur celui des personnes morales.  Ce dernier reste à l’état « concentré » pour les particuliers et atteint le niveau « modérément concentré » sur celui des entreprises.

Enfin, l’Observatoire montre que le tarif médian d’un nom de domaine proposé à l’utilisateur final reste estimé à  12 euros HT, stable par rapport aux années précédentes.

Des mutations techniques importantes

Cette nouvelle édition révèle que la part des noms de domaine .fr compatibles IPv6 a considérablement évolué depuis l’année dernière : près de 40 % des noms de domaine .fr sont désormais compatibles IPv6 pour le DNS et plus de 8 % pour les serveurs de messagerie, mais seulement 2 % pour les serveurs web.

Enfin, la part des requêtes reçues par les serveurs faisant autorité pour la zone française en IPv6 est également en légère croissance, estimée  à 1,5 % cette année.

 

Perspectives à venir

 

Cette nouvelle édition de l’Observatoire évoque les évolutions qui vont impacter le marché des noms de domaine et notamment :

 

  • L’ouverture à l’Europe, le  6 décembre, du .fr et  des extensions d’outre-mer. Cette ouverture pourrait avoir des conséquences sur la structure des bureaux d’enregistrement, si de nouveaux acteurs de premier plan, décidaient d’investir l’extension française.  Par ailleurs, au vu de ce contexte, l’AFNIC réfléchit  à la possibilité, d’enregistrer des noms de domaine en caractères internationalisés (IDN) sous le .fr

 

  • Le processus de création des nouvelles extensions gTLD lancé par l’ICANN. Plusieurs  centaines de nouvelles extensions, représentant des villes, régions ou communautés culturelles, noms de marques ou centres d’intérêt vont voir le jour dans les années à venir. Ce changement bouleversera le paysage de l’Internet et aura éventuellement des impacts sur les extensions existantes et sur les acteurs du marché.  

 

Téléchargez l’Observatoire du Marché des noms de domaine en France - Edition 2011

Read this page in English Haut de page

A propos de l'AFNIC

L’Afnic (Association française pour le nommage Internet en coopération) est une association française à but non lucratif. Depuis 20 ans, nous sommes l'office d'enregistrement pour la gestion des adresses internet sous l’extension .fr. Nous gérons également les extensions ultramarines .re (Ile de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques françaises), .wf (Wallis et Futuna), .yt (Mayotte). Ce qui représente plus de 3,2 millions de noms de domaine et sommes l’opérateur technique de 14 entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension dont .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou encore .sncf. Nous sommes engagés à accompagner la transformation numérique des TPE/PME grâce à notre dispositif Réussir en .fr (www.reussir-en.fr) et proposons une offre gratuite d’accompagnement à la présence en ligne allant des outils de diagnostic aux formations sur le terrain dans toute la France. En tant qu’association, nous fédérons une communauté de plus d’une centaine de membres aux profils variés mais tous acteurs du web : bureaux d’enregistrement, entreprises, fédérations, utilisateurs, institutionnels, etc. Notre rôle s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Par ailleurs, nous reversons 90% des bénéfices de la gestion du .fr à notre Fondation Afnic pour la solidarité numérique (www.fondation-afnic.fr) qui finance chaque année une trentaine de projets visant à réduire la fracture numérique sur tout le territoire français.