Retour à la liste

Sécuriser les communications sur Internet de bout-en-bout avec le protocole DANE

Communiqué de presse

28 novembre 2013 -

Alors que la sécurisation des communications sur Internet n’a jamais été autant d’actualité, l’Afnic lance un dossier thématique consacré au protocole DANE

 

Ces dernières années, des attaques de haut niveau ciblant l'infrastructure à clés publiques X.509 (PKIX) utilisée pour sécuriser les communications sur Internet, ont fait apparaître le besoin d'une technologie qui corrigerait une faille de sécurité potentielle affectant l'écosystème PKIX. C'est dans ce contexte que l’IETF a élaboré le protocole DANE, qui s’appuie sur le DNS. Intitulé  « Sécuriser les communications sur Internet de bout-en-bout avec DANE », le 12ème dossier thématique de l’Afnic explique ce qu’est DANE et comment ce protocole peut apporter la confiance nécessaire dans l’infrastructure du dernier kilomètre en s’appuyant sur DNSSEC.

 

En une dizaine de pages et en s’appuyant sur des graphiques, ce document :

  • revient sur les conditions qui ont généré le besoin d’une technologie telle que DANE ;
  • présente cette solution permettant de déployer un dispositif de sécurisation de bout-en-bout de l’Internet ;
  • évoque les différentes fonctionnalités de DANE ;

 

Télécharger le dossier thématique « Sécuriser les communications sur Internet de bout-en-bout avec le protocole DANE »

 

Découvrir les autres dossiers thématiques de l’Afnic

 

Read this page in English Haut de page

A propos de l'AFNIC

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L'Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).
Outre la gestion des extensions françaises de l'internet, le rôle de l'Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.
Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd'hui 80 collaborateurs.