Retour à la liste

Existe-t-il une alternative au DNS ?

10 juillet 2015

L’Afnic publie un dossier thématique sur les systèmes de nommage alternatifs au DNS.

Aujourd’hui, Internet dépend du DNS (Domain Name System) pour presque tous ses services. Le DNS est le système permettant de stocker et de récupérer des informations techniques indispensables, à partir d'un nom de domaine.

Le DNS est un système robuste, décentralisé et relativement simple, des atouts qui en ont fait l’un des piliers d’Internet. Cependant, comme tout système informatique, le DNS n’est pas pas parfait et présente des faiblesses aussi bien techniques que politiques, de par sa nature arborescente notamment.

Existe-t-il alors une solution alternative à ce système essentiel au fonctionnement d’Internet ?

Le dossier dresse un état des lieux et des attentes. Il passe ensuite en revue les solutions alternatives au DNS et en établit un comparatif.

 Ce dossier s’inscrit dans le cadre des dossiers thématiques publiés régulièrement par l’Afnic.

Dossier thématique sur les systèmes de nommage alternatifs au DNS

 

Read this page in English Haut de page

A propos de l'AFNIC

Créée en 1997, l’Afnic (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération), est une association à but non lucratif. Désignée par l'État pour gérer les noms de domaine en .fr, elle en assure la promotion auprès des entrepreneurs et des particuliers. Gestionnaire historique avec plus de 3 millions de noms de domaine en .fr à ce jour, elle se positionne également comme fournisseur de solutions techniques et de services de registre : elle accompagne ainsi 14 projets de nouveaux domaines Internet de premier niveau dont le .paris et le .bzh. L’Afnic est implantée à Saint-Quentin en Yvelines : 80 personnes travaillent ainsi à ce bien commun qu’est l’Internet français.