L'Afnic, une communauté avant tout !

28 avril 2017 - Par Mathieu Weill

 

Après un peu moins de 12 ans à l'Afnic, et alors que mon mandat touche à son terme, je peux l'affirmer sans détours, il y a de nombreuses manières de décrire l'Afnic : office d'enregistrement pour les textes, association pour les statuts, PME à caractère associatif lorsqu'on regarde la pratique, opérateur de registre du point de vue client... 

Mais ce qui résume en fait le mieux l'Afnic c'est la richesse et la diversité de sa communauté.

Communauté tout d'abord constituée de ses membres et des différentes parties prenantes, avec lesquelles elle interagit au quotidien. Association ouverte, l'Afnic valorise la diversité des points de vue de ses membres, et se doit de rester à l'écoute de tous, grands comme petits, entreprises, personnes morales comme personnes physiques. En tant que directeur général, cette diversité est une source d'enrichissement constant, et un défi continu pour toujours comprendre les attentes de tous, et chercher dans ces attentes les options qui pourront servir de base au compromis, au consensus. 

Au niveau international, l'Afnic a l'immense privilège de baigner dans des communautés extrêmement soudées, à travers le CENTR pour ses relations avec ses homologues européens au sens large, et de la communauté ICANN d'autre part. Les membres de ces communautés sont plus que des collègues, ce sont des partenaires avec lesquels au fil des ans se sont créés des liens d'amitié fondées sur le partage, la confiance et parfois de lourds travaux, comme ce fut le cas de la transition IANA en 2014-2016. 

 

 

Les équipes de l'Afnic, enfin, se caractérisent par leur dévouement au service de cette communauté, et à travers elle de l'intérêt général. Je peux témoigner de leur engagement constant, de leur ténacité, et de leur extraordinaire compétence et aptitude à s'adapter aux nombreuses évolutions de nos métiers. J'ai eu l'honneur de servir à leurs côtés, et nous avons connu des moments extraordinairement forts et intenses, comme les appels d'offre du .fr, la soumission de nos 17 dossiers d'opération technique de registre à l'ICANN, ou les mises en production successives d'évolution de notre système d'information, toujours plus automatisé et toujours plus simple. Même les crises et les inévitables conflits ont renforcé nos liens, et ont toujours été abordés comme des occasions de progrès. 

De fait, ce qui m'a le plus marqué et séduit à l'Afnic, et que chaque nouveau collaborateur m'a toujours confirmé, c'est le collectif. Les individus sont au service du groupe, de la communauté. Et ainsi, les objectifs et les missions ne dépendent pas d'un individu, quelle que soit sa position dans l'organisation. 

Depuis 2005, l'Afnic a beaucoup grandi, a beaucoup changé, mais ses valeurs sont saines, et solides. Son comité de direction est expérimenté et soudé, et j'ai toute confiance en Pierre Bonis pour conduire l'intérim : je sais qu'il poursuivra ces efforts au service du collectif, et qu'ainsi l'Afnic va poursuivre son oeuvre pour un Internet sûr et stable, ouvert aux innovations, et dans lequel les acteurs français jouent un rôle de premier plan. 

C'est avec beaucoup d'émotion que je souhaite de nombreuses réussites à la communauté Afnic et à chacun de ses collaborateurs. Je me sens privilégié d'avoir été au cœur de ce modèle d'organisation original et performant, et d'avoir apporté ma pierre à cet édifice exemplaire. Mais je sais que je continuerai sous d'autres formes à contribuer à cette mission et que nos routes continueront de se croiser régulièrement. 

 

A très bientôt !

Mathieu Weill

Read this page in English Haut de page