Pourquoi venir à l’Afnic Forum ?

21 mars 2017 - Par Mickäel Vigreux

 

Revenons 2 ans en arrière : L’Afnic forum n’existait pas encore. Nous avions le « Registrar Day », la journée dédiée aux Bureaux d’Enregistrement de l’Afnic. Et cette journée portait bien son nom : technique, présentations des évolutions des opérations ou encore des nouveautés produits (lancement des 1&2 caractères ou des nouveaux gTLDs). En juin 2015, 6 mois après une période faste en nouveautés (FRLock, 1&2 caractères, .paris, .bzh, .alsace, …), les attentes des Bureaux d’Enregistrement avaient changé et cela commençait à se traduire dans le nombre de participants (Certes, on les avait obligés à venir visiter nos nouveaux locaux à Saint Quentin en Yvelines !).

Le déclic, notre défi à tous : 1 000 000 de PME à accompagner dans leur présence en ligne !

Engager notre écosystème autour de cet objectif est devenu, naturellement, notre défi. Notre rencontre l’an dernier avec Jimdo au Salon des Micro-Entreprises de Paris (devenu salon SME) nous a convaincu de changer le format de notre événement, nous étions exposants et plusieurs visiteurs nous ont parlé de cette solution à la portée de tous. Nous sommes donc allés à leur rencontre pour comprendre comment ils fonctionnaient. Quand notre industrie pensait, globalement, que « tout commence par un nom de domaine », y compris les tunnels de transformation en ligne, Jimdo (mais aussi Wix, Weebly, …) prenait tout le système à l’opposé : je construis mon site web d’abord, puis, j’enregistre mon nom de domaine. Cette stratégie payante a été confirmée par les statistiques que nous suivons au quotidien : la croissance du parc des Bureaux d’Enregistrement a une corrélation avec les revendeurs des Bureaux. Alors que la croissance du marché tend inexorablement vers zéro, quelques acteurs parviennent à tirer leur épingle du jeu. Comment ?

En répondant aux besoins de nos clients ! Les boulangers nous parlent-ils de la composition de leur levure ou de leur four quand nous leur achetons une baguette ? Non, notre besoin est d’acheter une baguette et d’ailleurs, la plupart d’entre nous n’y connait strictement rien en levure ou technique de cuisson du pain.

Facebook, Twitter, Instagram, Tripadvisor ou encore Booking ou Lafourchette sont nos concurrents. Pourquoi perdre du temps à créer un site web, onéreux, chronophage et qui semble requérir des compétences techniques, alors que Facebook qui permet d’ouvrir une page au nom de ma boite gratuitement et en quelques clics, me permet d’interagir directement et efficacement avec mes clients ? Simplifier nos parcours de vente et parler « entrepreneur » peut être une première solution pour convertir des clients. Connaissez-vous beaucoup de boulangers qui s’y connaissent en nom de domaine, hébergement, DNSSEC ou Anycast ? Une chose dont je suis certain, ils connaissent Facebook. Le 1er lien ne correspondant pas à une boulangerie sur Facebook arrive en fin de 3e page alors que la recherche sur « boulangerie seule » affiche une page Facebook de boulangerie dès la 2e page. CQFD.

Un autre point que j’ai appris des entrepreneurs à leur contact : ils rêvent d’un site web qui arrive en pôle position sur Google, sans dépenser un centime. Avoir un beau site vitrine, c’est bien mais pas suffisant. Nos TPE/PME veulent des usines à leads qui travaillent 24h/24 et 7j/7 pour elles. C’est leur besoin. Comment y répondre ?

En parallèle de notre Registrar Day, nous avions lancé avec succès le 1er  Corp Day, évènement dédié aux Brand TLDs (ou point marque). Les besoins des grandes entreprises ou régions qui se sont lancées dans l’aventure du .marque ou .geoTLD, ont des similitudes avec nos TPE :

  • Le référencement : « Dois-je migrer tous mes sites actuels en .com ou .fr vers mes nouveaux sites en .marque ? Quel sera l’impact sur mon référencement ? ».
  • Du défensif à l’offensif : avoir son extension .marque est non seulement une bonne stratégie défensive, mais c’est surtout une formidable opportunité de se différencier : communication, sécurité et personnalisation des échanges avec ses clients et contrôle de l’ensemble des sites du .brand. Pour les geo TLD, c’est l’opportunité de faire rayonner un territoire via ses PME, sa langue, ses institutions,… Comment réussir le passage du défensif à l’offensif ?

Tant de questions auxquelles je ne répondrai pas ici, désolé !

L’objectif de l’Afnic Forum est de répondre à ces questions en permettant aux experts Afnic et à nos partenaires de partager leurs expériences ou leurs idées et en mettant en relation les acteurs de l’Internet (Registres, Bureaux d’enregistrement, Revendeurs, Titulaires, Experts, Institutions, …). Dans le même esprit d’ouverture et pour donner un peu plus de perspective à nos échanges, de nouveaux registres seront présents pour la toute 1ère  fois cette année !

Envie de relever avec nous le défi d’équiper 1 000 000 de PME ?  Envie de passer à l’offensive ?

Réservez dès maintenant le 18 mai pour l’Afnic Forum à la Cité internationale universitaire de Paris. Je vous y attends dès 9h.

 

Pour vous inscrire, une seule adresse : invitation@afnic.fr

 

 

 

Read this page in English Haut de page