Actualités Actualités

Abuse Report évolue !

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > Abuse Report évolue !
Le 19/01/17

image report key indicators

Afin de permettre aux registres de premier niveau de répondre à la spécification 11.3B du contrat de registre ICANN* et à ses clarifications, l’Afnic a créé en 2015 Abuse report, une solution permettant la mesure de la qualité d’un portefeuille de noms de domaine en identifiant les abus potentiels (phishing, malware, botnet, spam…).

Aujourd’hui l’Afnic fait évoluer Abuse report, qui propose de nouvelles fonctions pour suivre les actions menées sur les noms de domaines potentiellement abusifs :

  • La surveillance quotidienne du parc client ;
  • La transmission d’alertes e-mails au registre, au bureau d’enregistrement et au titulaire de nom de domaine à l’identification de chaque nouvel abus ;
  • Le suivi des actions menées sur tous les noms de domaines potentiellement abusifs ;

 

Abuse report fournit au registre un rapport de pilotage mensuel complet fournissant :

  • Des indicateurs de suivi exhaustifs : Parc, Abus potentiels, Nouveaux abus, Abus retirés, Abus supprimés, Actions menées, Durée de vie des abus …;
  • Les critères nécessaires à l’analyse des abus potentiels détectés : BE, Type d’abus, Type d’action menée, Historique, Source d’identification de l’abus.
  • Différents listings : les noms de domaines en abus dans le mois ; la liste des noms de domaines retirés ; la liste des actions menées : le retrait de la blocklist, la suppression de nom de domaine, …

 

Abuse report est disponible pour un test gratuit, contactez notre service commercial:

solutions@afnic.fr

 

Téléchargez notre documentation à propos d’Abuse ReportDownload Abuse Report

 

Tarifs indicatifs :

Moins de 50 000 noms de domaines : 300 euros HT de frais d’installation puis 200 HT euros par mois.

Plus de 50 000 noms de domaines : Sur devis.

 


*À propos de la spécification 11.3B du contrat de registre ICANN

L’opérateur de registre fera périodiquement une analyse technique afin d’évaluer si les domaines de son gTLD sont utilisés pour perpétrer des menaces à la sécurité comme le détournement (pharming), le hameçonnage, les programmes malveillants et les réseaux zombis. L’opérateur de registre devra assurer des rapports statistiques sur le nombre des menaces à la sécurité identifié et des mesures prises suite aux vérifications périodiques en matière de sécurité. L’opérateur de registre devra maintenir ces rapports pour la durée du contrat, sauf si un délai plus court est requis par la loi ou approuvé par l’ICANN, et il les présentera à l’ICANN sur demande.

Source : Registry agreement ICANN