Actualités Actualités

Bilan 2010 de la perception du .fr : un bilan qui révèle une préférence marquée pour les noms de domaine en .fr

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > Bilan 2010 de la perception du .fr : un bilan qui révèle une préférence marquée pour les noms de domaine en .fr
Le 09/09/10

Un attachement au .fr très prononcé, tant pour l’enregistrement de noms de domaine que pour la recherche d’un site

En 2010, 2/3 des répondants (soit 62 % des sondés) déclarent opter pour l’extension .fr dans le cadre de l’acquisition d’un nom de domaine.
Cet attachement au .fr, se retrouve dans le taux de notoriété, élevé : en effet, 71 % des personnes interrogées savent que les particuliers vivant en France ou les français résidant à l’étranger peuvent déposer un nom de domaine en .fr.

Pour 78 % des personnes interrogées, ce .fr évoque principalement le rattachement au territoire français. Ce sentiment d’appartenance géographique se confirme dans l’usage des internautes, puisque 76 % des sondés déclarent chercher spontanément le site d’une entreprise française sous l’extension .fr. Ainsi, à la question « Pour vous, quelles sont les perspectives de développement du .fr à moyen ou long terme », 51 % des personnes interrogées estiment « qu’elles sont plutôt bonnes, le .fr est l’extension de référence pour parler aux français ».

A noter que ce .fr est toujours associé aux valeurs de francophonie (67 % des sondés), d’appartenance (30 % des personnes interrogées) et de proximité (20 % des sondés). Un tiercé dont les valeurs restent inchangées depuis 2006.

Des usages des noms de domaine en .fr bien identifiés et qui pourraient s’étoffer

Les différents usages du .fr sont bien identifiés. En effet, 56 % des personnes interrogées savent qu’ils peuvent l’utiliser pour créer une adresse mail personnalisée, 30 % pour mettre en place des sites/blogs/pages personnelles, 17 % pour augmenter sa visibilité sur Internet.
Néanmoins, son utilisation est très différente selon les publics :

78 % des femmes interrogées l’utilisent pour créer des adresses mail personnalisées

54 % des hommes sondés pour créer des sites/blogs/pages personnelles

36 % des 25-34 ans pour se protéger et éviter que des tiers ne se l’approprient

Quant aux facteurs qui pourraient inciter les non-détenteurs de noms de domaine en .fr à en acquérir un, ils sont divers. A savoir :

Le tarif, pour 32 % des personnes interrogées

Un besoin particulier (création d’un blog….) pour 28 % des sondés

Une communication vers un public français pour 26 % des personnes interrogées

Enfin, pour les personnes interrogées, les services complémentaires indispensables à un nom de domaine en .fr seraient, dans l’idéal :

La protection des données personnelles pour 52 % (NB : ce service est inclus par défaut pour les particuliers sous .fr)

Les protections telles que spams/antivirus pour 36 %

 Une ou des adresses de messageries pour 31 %
 

À propos de l’AFNIC
(Association Française pour le Nommage Internet en Coopération)
Association à but non lucratif, l’AFNIC est l’organisme chargé de la gestion administrative et technique des noms de domaine .fr et .re, suffixes internet correspondant à la France et à l’Île de la Réunion.
L’AFNIC est composée d’acteurs publics et privés : représentants des pouvoirs publics, utilisateurs et prestataires de services Internet (bureaux d’enregistrement).
En savoir plus
 
 

A propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.