Actualités Actualités

L'AFNIC lance un forum sur le thème de l'ouverture du .fr et du .re

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > L'AFNIC lance un forum sur le thème de l'ouverture du .fr et du .re
Le 07/09/05

Saint Quentin en Yvelines, le 7 septembre 2005

Dans la continuité de l’atelier de travail du 6 septembre 2005, l’AFNIC ouvre aujourd’hui un forum sur l’ouverture du .fr et du .re.

Le 6 septembre 2005, des particuliers, des associations d’utilisateurs, des représentants des bureaux d’enregistrement membres de l’AFNIC et de grandes entreprises se sont réunis à Paris à l’invitation de l’AFNIC pour un atelier de travail sur l’ouverture du .fr et du .re aux personnes physiques.

L’objectif de cette manifestation était de lancer un débat ouvert à tous concernant les modalités d’évolution des règles d’enregistrement des noms de domaine français. L’assouplissement prévu permettra l’obtention de noms de domaine directement sous .fr ou .re aux personnes ne pouvant pas encore en bénéficier, notamment les particuliers.

Au cours de la matinée de travail ont été abordés les grands thèmes suivants :

L’ouverture : raisons, enjeux et cahier des charges
Les critères d’éligibilité : résidants français ou en Union européenne, quid des associations non immatriculées à l’INSEE… ?
L’identification : par exemple par carte d’identité, mot de passe envoyé par courrier postal ou électronique
Le délai d’activation du nom de domaine : avant ou après identification ?
La protection des données personnelles : affichage dans la base publique Whois

L’AFNIC a pu exposer aux participants les grandes options qui se présentent à elle et recueillir les avis des participants au cours des discussions qui se sont succédées sur les différents sujets.
Les nombreuses interventions et la richesse des contributions ont montré le vif intérêt de tous les acteurs pour l’ouverture du .fr et du .re aux particuliers.

Le débat continue en ligne

Afin de poursuivre les débats et de recueillir les contributions d’un
plus grand nombre, l’AFNIC met en place un forum ouvert du 7 septembre
au 20 octobre prochain :
http://forum.afnic.fr

Ce forum est ouvert à tous et a pour objectif de :

permettre à chacun de s’exprimer sur les grands thèmes du débat lancé par l’AFNIC sur l’ouverture du .fr et du .re aux particuliers,
favoriser l’émergence de solutions consensuelles.

Les suggestions peuvent également être envoyées directement à l’AFNIC par le biais d’un formulaire web créée à cet effet.

À propos de l’AFNIC

(Association Française pour le Nommage Internet en Coopération)

Association à but non lucratif, l’AFNIC est l’organisme chargé de la gestion administrative et technique des noms de domaine .fr et .re, suffixes internet correspondant à la France et à l’Ile de la Réunion.
L’AFNIC est composée d’acteurs publics et privés : représentants des pouvoirs publics, utilisateurs et prestataires de services Internet.
En savoir plus

A propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.