Actualités Actualités

Nouveau dossier thématique intitulé "DNS : types d'attaques et techniques de sécurisation"

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > L'AFNIC publie un nouveau dossier thématique intitulé "DNS : types d'attaques et techniques de sécurisation"
Le 16/06/09

Après trois précédents dossiers intitulés « Le slamming« , « Noms de domaine et référencement » et « Les acteurs de la gouvernance de l’internet « , ce nouveau dossier présente de manière synthétique les types d’attaques les plus répandus liés au DNS ainsi que les principales techniques utilisées pour y faire face.

Composé de représentations graphiques et de schémas, illustré d’exemples précis et comprenant des références bibliographiques, ce dossier montre que le DNS est aujourd’hui un élément essentiel et stratégique de l’infrastructure internet. En effet, ce document :

  • détaille le fonctionnement du DNS, en s’attardant sur la structure de ce dernier et sur les logiciels utilisés pour qu’il puisse fonctionner ;
  • revient sur les principales attaques visant les noms de domaine, les infrastructures ou serveurs DNS tels que le cybersquatting, le détournement, l’empoisonnement, le déni de service, le Fast Flux ;
  • met en avant les principales techniques de sécurisation qui existent aujourd’hui à l’instar du déploiement de DNSSEC ou de la mise à jour régulière des logiciels DNS.

Au final, ce dossier montre qu’aujourd’hui, la sécurité de l’infrastructure internet qui est l’affaire de tous, repose sur une répartition judicieuse des rôles entre les différents acteurs que sont les opérateurs de service, les FAI, les registres, les bureaux d’enregistrement…

Pour ce faire, chaque acteur se doit d’appliquer les principes de base d’une sécurité efficace que constituent les « 3 C », à savoir Coordination, Communication et Coopération.

Téléchargez le dossier « DNS : Types d’attaques et techniques de sécurisation » (1400 Ko).

 

A propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.