Actualités Actualités

Le groupement AFNIC/CORE désigné par la Ville de Paris pour gérer l'extension .paris

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > Le groupement AFNIC/CORE désigné par la Ville de Paris pour gérer l'extension .paris
Le 02/10/09

Contexte
Aujourd’hui 186 millions de noms de domaine sont enregistrés dans le monde et la demande ne cesse de croître. Dans ce contexte, un processus de création de nouvelles extensions Internet de premier niveau (telles que .com, .org ou .net) a été lancé par l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN), il y a un an.
Au cours des prochaines années, l’Internet pourrait donc voir apparaître des centaines de nouvelles extensions qui seront géographiques (.paris, .berlin, .africa, etc.), culturelles et linguistiques (.cym, .gal, .indigi, etc.) ou thématiques (.eco, .food, .sport, etc.).
Désignation
En juin 2008, la Ville de Paris a annoncé son intention de candidater pour l’obtention du .paris. Pour répondre aux exigences techniques requises par la gestion d’une extension Internet de premier niveau, et imposées par l’ICANN dans le cadre de la candidature, la Ville de Paris devait s’adjoindre les services d’un opérateur technique.
Elle a donc choisi de s’appuyer sur le groupement constitué par l’AFNIC et CORE, respectivement gestionnaires du .fr et du .cat (extension visant à promouvoir la culture catalane lancée en 2005). Le groupement franco-suisse sera dans un premier temps chargé de répondre aux besoins techniques de la candidature ICANN. Il deviendra ensuite l’opérateur de l’extension .paris, pour le compte de la Ville, dans le cadre d’une concession de service.
Intérêt du .paris
Les raisons qui pousseront les utilisateurs à enregistrer un nom de domaine en .paris sont nombreuses :

pour les particuliers, le secteur associatif local et certains acteurs institutionnels, un site Internet en .paris signera leur appartenance à la communauté parisienne ;

pour les prestataires de services, que ceux-ci soient marchands ou non, commerciaux ou culturels, le .paris constituera un marqueur de proximité et renforcera leur présence en ligne ;

pour les grandes enseignes ou les détenteurs de marques, le .paris sera un levier supplémentaire pour la valorisation de leur image, notamment dans les secteurs du tourisme, de la restauration, de la mode, du luxe, etc.

Calendrier
L’ICANN devrait accepter les candidatures à la fin du premier semestre 2010 et les examiner dans le courant de l’année. Si ce calendrier était respecté, le lancement du .paris pourrait intervenir en début d’année 2011.
Pour Mathieu Weill, Directeur Général de l’AFNIC :

« L’AFNIC et CORE ont choisi d’allier leurs forces pour garantir le succès du .paris et l’inscrire au cœur des développements de l’économie numérique. Avec le .paris, nous espérons favoriser l’émergence d’usages et de services innovants sur Internet. »

À propos de l’AFNIC
(Association Française pour le Nommage Internet en Coopération)
Association à but non lucratif, l’AFNIC est l’organisme chargé de la gestion administrative et technique des noms de domaine .fr et .re, suffixes internet correspondant à la France et à l’Île de la Réunion.
L’AFNIC est composée d’acteurs publics et privés : représentants des pouvoirs publics, utilisateurs et prestataires de services Internet (bureaux d’enregistrement).
En savoir plus

À propos de CORE
CORE Internet Council of Registrars est une association à but non lucratif de droit suisse basée à Genève. Elle développe, gère et promeut des ressources pour faciliter l’enregistrement de noms de domaine, en particulier pour le lancement de nouvelles extensions. L’association assure actuellement la gestion technique des extensions .cat et .museum. Ses membres sont des bureaux d’enregistrements de noms de domaine situés dans divers pays.
En savoir plus

A propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.