Actualités Actualités

Les coûts des services de l'AFNIC pour l'année 2001

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > Les coûts des services de l'AFNIC pour l'année 2001
Le 30/10/00

Suite à la réunion du conseil d’administration du 27 octobre 2000,
qui a souhaité tenir compte des avis exprimés par tous les acteurs,
les décisions suivantes, relatives à la tarification 2001, ont
été prises :

Tarifs 2001 pour les prestataires internet

La monnaie de référence sera l’euro à compter du
1er janvier 2001, les tarifs
en francs sont approximatifs.

Option
Adhésion
(coût annuel forfaitaire)
Création de domaine
(coût unitaire)
Abandon de demande de création
(coût unitaire)
Changement de délégation
(coût unitaire)
modification de syntaxe du nom d’un domaine (coût unitaire)
Entretien par domaine
(coût unitaire annuel)

1
1450 euros (9500 FHT)

18 euros
(118 FHT)

18 euros
(118 FHT)
18 euros
(118 FHT)
18 euros
(118 FHT)
15 euros
(98 FHT)

2
425 euros*
(2780 FHT)
39 euros
(260 FHT)
18 euros
(118 FHT)
31 euros
(203 FHT)
18 euros
(118 FHT)
15 euros
(98 FHT)

(*) : le coût d’adhésion est doublé,
mais pour six domaines crées par an, le cout d’adhésion et de création
en 2001 reviendra mois cher qu’en l’an 2000.

Tarifs d’adhésion 2001 pour les utilisateurs

Ce type d’adhésion ne permet pas d’enregistrer des noms de domaine auprès
de l’AFNIC.

Les utilisateurs – Personnes morales (entreprises,
établissements…)

Les utilisateurs Personnes physiques
(particuliers)

Membres du comité de concertation « utilisateurs »

NON membres du comité de concertation « utilisateurs »

305 euros
(2 000 FHT)

46 euros
(300 FHT)

5 euros
(33 FHT)

Tarifs d’adhésion 2001 pour le Collège international

Ce type d’adhésion ne permet pas d’enregistrer des noms de domaine auprès
de l’AFNIC.

A propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.