Actualités Actualités

Réponse de l'AFNIC à la consultation publique sur "l'internet du futur"

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > Réponse de l'AFNIC à la consultation publique sur "l'internet du futur"
Le 17/07/09

Les points saillants
La réponse de l’AFNIC s’articule autour des points saillants suivants :

l’AFNIC est l’un des centres de compétences en France sur l’internet du futur ;
ce qui nous paraît prioritaire pour le futur est de construire une infrastructure mondiale de communication basée sur les standards ouverts et les systèmes interopérables ;
l’approche « disruptive » qui semble prônée par le rapport est certes utile mais il nous semble qu’en France, c’est la recherche incrémentale avec une composante expérimentale forte qu’il faudrait renforcer en priorité ;
concernant l’organisation de la recherche en France sur l’internet du futur, l’enjeu essentiel nous paraît celui de l’entretien d’un écosystème local bien intégré au niveau mondial. La priorité en France serait donc à nos yeux une coordination flexible et légère dans ce but, plutôt que la création de nouvelles structures.

Téléchargez la réponse de l’AFNIC
Réponse de l’AFNIC à la consultation publique sur « l’internet du futur » (157 Ko – 20 pages)
 

À propos de l’AFNIC
(Association Française pour le Nommage Internet en Coopération)
Association à but non lucratif, l’AFNIC est l’organisme chargé de la gestion administrative et technique des noms de domaine .fr et .re, suffixes internet correspondant à la France et à l’Île de la Réunion.
L’AFNIC est composée d’acteurs publics et privés : représentants des pouvoirs publics, utilisateurs et prestataires de services Internet (bureaux d’enregistrement).
En savoir plus

A propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.