Retour à la liste

L’Afnic salue le classement des Terres australes et antarctiques françaises au patrimoine mondial

18 juillet 2019

Les îles et terres australes françaises ont été inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco. Le .tf devient ainsi le 1er ccTLD français couvrant une zone « patrimoine mondial ».

 

Le site classé inclut l'archipel Crozet, les îles Kerguelen, Saint-Paul et Amsterdam et s'étend sur près de 673 000 km², essentiellement marins, qui correspondent au périmètre de la Réserve naturelle des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF), l'une des plus grandes aires marines protégées à l'échelle mondiale, créée en décembre 2016 par la France.

Les terres et mers australes françaises sont préservées, et elles sont également l’objet d’une recherche scientifique constante intensive. C’est la raison pour laquelle l’essentiel des enregistrements de noms de domaine sous l’extension .tf sont le fruit de laboratoires de recherche et d’institutions académiques.

L’Afnic est fière de gérer le .tf, l’extension internet des TAAF. Avec 3 156 noms de domaine enregistrés au moment du classement au patrimoine mondial, le .tf est une extension dynamique avec une croissance moyenne de 6,6% au cours des 5 dernières années. Nous avons hâte d’accompagner à travers le .tf la visibilité de nouveaux projets notamment scientifiques œuvrant à la préservation de cette zone.

 

Read this page in English Haut de page

A propos de l'AFNIC

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L'Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).
Outre la gestion des extensions françaises de l'internet, le rôle de l'Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.
Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd'hui 80 collaborateurs.