Retour à la liste

[J-30] Mise à jour du webservice Domain

vendredi 15 février 2008 00:00:00

Le 15 mars 2008, le webservice Domain va être mis à jour pour pouvoir retourner un nouveau code "reason" lors de l'utilisation de la méthode check_domain. [...]

Ce nouveau code est 52 avec comme message "Pending delete" (l'important est le code retour, le message associé semble faire consensus mais il peut être sujet à mise à jour), il peut être retourné lorsque le booléen "free" vaut 0. Ce nouveau code "reason" sera renvoyé dans le cas suivant : "Un nom de domaine a été supprimé mais seul le bureau d'enregistrement qui en avait la gestion peut le déposer pendant un délai aujourd'hui fixé à 24 heures (ce délai pourrait être modifié par la suite). Après ce délai, il redevient déposable par n'importe quel bureau d'enregistrement." Concernant un nom de domaine qui vient d'être supprimé (dans les dernières 24h) Actuellement : check_domain retourne : free = 0 (le nom de domaine n'est pas libre) reason = 1 (le nom de domaine est déjà enregistré) => Ce qui pose problème pour le bureau d'enregistrement qui avait la gestion du nom de domaine ET s'il a cablé dans son interface le retour de cette méthode comme préalable à tout enregistrement (car lui seul a le droit de redéposer ce nom de domaine dans les 24h). => Aucun problème pour les autres bureaux d'enregistrement car ils n'ont effectivement pas le droit de déposer ce nom de domaine. À partir du 15 mars 2008 : check_domain retournera : free = 0 (le nom de domaine n'est pas libre) reason = 52 (le nom de domaine a été supprimé dans les dernières 24h) => Le bureau d'enregistrement qui avait la gestion du nom de domaine peut détecter que le nom de domaine vient d'être supprimé et que par conséquent lui seul peut le redéposer. => Les autres bureaux d'enregistrement détectent que ce nom de domaine est potentiellement déposable dans les 24h.
Haut de page

A propos de l'AFNIC

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L'Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).
Outre la gestion des extensions françaises de l'internet, le rôle de l'Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.
Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd'hui 80 collaborateurs.