Retour à la liste

Rédemption : de 24h à 7j à partir du 10 juillet 2008

mardi 01 juillet 2008 00:00:00

Comme discuté lors du précédent Comité de Concertation, la période de protection suite à la suppression d'un nom de domaine par un bureau d'enregistrement va être étendue de 24 heures à 7 jours à partir du 10 juillet 2008. Nous vous rappelons que pendant cette période, seul le bureau d'enregistrement qui gérait ce nom de domaine peut le recréer via un classique formulaire de Création à titulaire et configuration technique et administrative identique. [...]

Nous vous rappelons que pendant cette période de 7 jours les outils de disponibilité renvoient un code spécial comme ils le font déjà pendant la période de 24 heures : Webservice check_domain   - free = 0   - reason = 52 (pending delete) : le nom de domaine a été supprimé dans les 7 derniers jours (seul le bureau d'enregistrement qui en avait la gestion peut le déposer) Avant le 10 juillet 2008, l'erreur retournée lors d'une tentative de dépôt d'un nom de domaine qui vient d'être supprimé dans les 24 heures est : 'domain_deleted_today' avec comme message "Le domaine est en cours de suppression". À partir du 10 juillet 2008, l'erreur retournée lors d'une tentative de dépôt d'un nom de domaine qui vient d'être supprimé dans les 7 jours deviendra : 'domain_pending_delete' avec comme message "Le domaine est en cours de suppression avec periode de redemption" Il est fortement recommandé d'utiliser le webservice check_domain (http://www.afnic.fr/doc/interface/servicesweb/Domain) pour étudier la disponibilité ou non d'un nom, l'envoi abusif de formulaire de création pouvant être considéré par l'AFNIC comme un comportement mettant en danger la stabilité de son système.
Haut de page

A propos de l'AFNIC

L’Afnic est l’Association française pour le nommage internet en coopération. Elle est l’office d’enregistrement délégué par l’Etat pour la gestion des noms de domaine en .fr, ainsi que des extensions ultramarines .re (Ile de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte). Outre la gestion des extensions françaises de l'internet, le rôle de l'Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90% de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf. Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd'hui 82 collaborateurs.