Retour à la liste

Les voies de notifications à partir du 30 mars

jeudi 26 mars 2009 00:00:00

Voici un petit point sur les différentes voies de notifications en fonction du choix EPP ou mail. [...]

Objectif cible : Un bureau d’enregistrement choisit d'être un bureau d’enregistrement EPP ou un bureau d’enregistrement mail. Bureau d’enregistrement EPP Un bureau d’enregistrement EPP ne pourra passer que des commandes EPP en production ou utiliser le web Un bureau d’enregistrement EPP effectuant une commande en EPP : reçoit une réponse du serveur directement (dans tous les cas) reçoit une notification asynchrone dans sa file de polling (update[tech], transfer, trade) exceptionnellement en cas de défaillance du système et de réponse asynchrone sur une commande synchrone Un bureau d’enregistrement EPP effectuant une commande par le Web : reçoit une réponse du serveur web directement (dans tous les cas) reçoit une notification asynchrone dans sa file de polling (update[tech], transfer, trade) Un bureau d’enregistrement EPP reçoit des notifications dans sa file de polling également dans les cas suivants : transfer demandé par un bureau d’enregistrement sur un domaine de son portefeuille trade demandé par un bureau d’enregistrement sur un domaine de son portefeuille identification garbage collector Bureau d’enregistrement mail Un bureau d’enregistrement mail ne pourra passer que des commandes mail en production ou utiliser le web Un bureau d’enregistrement mail effectuant une commande par mail : reçoit un ticket en réponse immédiate(dans tous les cas) reçoit un ticket de façon très différée (update[tech], transfer, trade) Un bureau d’enregistrement mail effectuant une commande par le Web : reçoit une réponse du serveur web directement (dans tous les cas) reçoit un ticket de façon très différée (update[tech], transfer, trade) Un bureau d’enregistrement mail reçoit des notifications également dans les cas suivants : transfer demandé par un bureau d’enregistrement sur un domaine de son portefeuille (ATTENTE OPPOSITION/ACCORD) trade demandé par un bureau d’enregistrement sur un domaine de son portefeuille identification garbage collector Dans la période de transition, nous considérerons un seul type de bureaux d’enregistrement et différencierons donc les bureaux d’enregistrement en fonction de l'interface d'où est reçue la commande. Un bureau d’enregistrement effectuant une commande EPP : reçoit une réponse du serveur directement (dans tous les cas) reçoit une notification asynchrone dans sa file de polling (update[tech], transfer, trade) exceptionnellement en cas de défaillance du système et de réponse asynchrone sur une commande synchrone Un bureau d’enregistrement effectuant une commande par mail : reçoit un ticket en réponse immédiate(dans tous les cas) reçoit un ticket de façon très différée (update[tech], transfer, trade) Un bureau d’enregistrement effectuant une commande par le Web : reçoit une réponse du serveur web directement (dans tous les cas) reçoit une notification asynchrone dans sa file de polling (update [tech], transfer, trade) ainsi qu'un ticket de façon très différé (update [tech], transfer, trade) Un bureau d’enregistrement reçoit des doubles notifications par mail et polling EPP également dans les cas suivants : transfer demandé par un bureau d’enregistrement sur un domaine de son portefeuille (ATTENTE OPPOSITION/ACCORD) identification garbage collector Par ailleurs, lors des premiers jours d'avril nous vous signalons un léger écart entre le fonctionnement nominal du système et le fonctionnement réel sur l'envoi d'un formulaire mail tout en un de create, transfer ou trade : la deuxième notification concernant l'échec ou le succès de l'update technique ne sera pas envoyée. Vous pourrez  valider la réussite de la mise à jour via le whois notamment.
Haut de page

A propos de l'AFNIC

L’Afnic est l’Association française pour le nommage internet en coopération. Elle est l’office d’enregistrement délégué par l’Etat pour la gestion des noms de domaine en .fr, ainsi que des extensions ultramarines .re (Ile de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte). Outre la gestion des extensions françaises de l'internet, le rôle de l'Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90% de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf. Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd'hui 82 collaborateurs.