Les extensions internet personnalisées : quelles opportunités pour les marques ?

12 juillet - Cédric Michel-Flandin

 

Le 19 juin dernier, l’Afnic a organisé son premier petit-déjeuner sur le thème des extensions de marque (brandTLDs).

Au regard du dynamisme des acteurs français sur ce sujet, il nous semblait opportun de nous interroger sur les facteurs de succès permettant de valoriser et développer les projets d’extensions de marque.

Cette matinée fut l’occasion d’échanger avec des experts et des porteurs de projets sur :

  • Les tendances du marché et les chiffres clés
  • Leur retour d'expérience sur la mise en place et l'utilisation des extensions de marque
  • Leur vision des défis à relever pour faire de son brandTLD un succès
  • L'impact de ces nouvelles extensions sur le référencement Google

Que faut-il en retenir ?

  • La stratégie des candidats .marque lors de l’appel à candidatures en 2012 était essentiellement défensive. De nombreux acteurs ont depuis pleinement saisi l’opportunité de communiquer autour de leur extension, c’est notamment le cas du .sncf, du .bnpparibas, ou encore du .leclerc.
  • Un .marque permet une totale maitrise d’un territoire numérique (univers de marque, contenus, partenaires réseaux, etc.).
  • Une extension internet personnalisée garantit à l’utilisateur l’authenticité des informations ainsi que des produits et services vendus par la marque.
  • Des efforts restent à consentir en termes de pédagogie et d’accompagnement pour lever les freins et inciter à l’utilisation, aussi bien pour les marques que les utilisateurs.
  • L’implication de l’ensemble des directions de l’entreprise est un critère de succès essentiel pour mener à bien ce type de projet.
  • Google considère les extensions de marque comme toute autre extension générique et historique (.fr, .com, .net, etc.) dans son algorithme.

Si vous souhaitez recevoir le support de présentation, merci de nous écrire à l’adresse suivante : cedric.michel-flandin@afnic.fr

 

Livre Blanc Afnic Les Extentions Internet Personnalisées

 

 

 

Read this page in English Haut de page