Les grandes étapes pour lancer efficacement votre .marque

10 janvier 2018 - Par Cédric Michel-Flandin

 

Dans ce 3ème volet, nous vous proposons une checklist des étapes clés à connaître pour lancer votre extension internet personnalisée.

Les étapes que nous vous décrivons sont celles du précédent appel à candidatures de 2012. Elles devraient rester similaires et bénéficier de quelques simplifications tirées des enseignements de la communauté.

1/ La rédaction du dossier 

C’est une étape clé du processus puisque vous devez compléter un dossier de candidature que vous remettrez à l’ICANN. Vous y décrivez en détails votre projet et le modèle économique associé, et répondrez à une cinquantaine de questions administratives, financières et techniques.

2/ La validation de votre candidature

L’étude de candidature se déroule en deux temps.

Une première étape consiste à soumettre votre candidature à la communauté internet. Concrètement, cela signifie que votre candidature sera rendue publique et qu’elle pourra faire l’objet de commentaires. L’objectif est de s’assurer que votre candidature ne lèse aucun ayant-droit.

Dans un second temps, l’ICANN étudie votre dossier afin de le valider. Cette phase, assimilée à un audit, consiste à répondre à un certain nombre de questions complémentaires.

À l’issue de cette étape, vous signez un contrat, dit contrat de registre, avec l’ICANN.

3/ Le déploiement technique de votre extension

Bonne nouvelle, votre candidature est validée !

Vous êtes maintenant invités à passer des tests techniques pour s’assurer que votre infrastructure est adaptée. Suite à ces tests, votre extension est créée et intégrée dans la racine internet. Votre .marque est désormais présent sur les serveurs mondiaux permettant de rendre accessibles vos futurs services web.

4/ Le lancement de votre .marque

Votre extension est active et vous pouvez l’utiliser selon votre projet et en conformité avec les règles édictées par l’ICANN.

Notre conseil ? Faites appel à un opérateur de registre pour être accompagné de A à Z

La gestion technique d’une extension est un métier spécifique qui requiert de solides infrastructures pour assurer un service sécurisé et sans interruption. S’appuyer sur un opérateur de registre de confiance rend votre candidature plus solide et est une garantie de respect des niveaux de service exigés par l’ICANN au quotidien.

Nous vous conseillons de choisir un opérateur technique de renom et en accord avec votre politique de protection et d’hébergement des données. Ce dernier peut également prendre en charge la surveillance qualitative des usages de vos noms de domaine, qui est imposée par l’ICANN.

L’Afnic bénéficie d’une expertise unique en France en matière de gestion de registres. Gestionnaire du .fr depuis plus de 20 ans et de 21 extensions sur le plan technique, l’Afnic dispose de sa propre infrastructure de services DNS, certifiée ISO 27001. L’Afnic garantit par ailleurs un service 100% géré et hébergé en France, respectant les règles ICANN ainsi que les lois Européennes sur le plan des données personnelles (RGPD).

Pour aller plus loin, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc. Vous y trouverez des conseils et informations concrètes pour vous lancer efficacement, ainsi que des témoignages d’organisations ayant franchi le pas avec succès.

 

 

 

 

Haut de page