Retour sur le succès de la première rencontre du Cercle des .marque

02 décembre 2019 - Par Cédric Michel-Flandin

Photo rencontre du Cercle des .marque

L’Afnic a lancé le Cercle des .marque, une communauté d’échanges dédiée aux extensions internet personnalisées ouvertes aux marques et à leurs représentants. Le 14 novembre dernier, une quarantaine de membres s’est réunie à l’occasion du premier évènement qui s’est tenu à l’Hôtel du Louvre à Paris. Les participants ont unanimement salué les perspectives qui ont émergé de cette journée riche en partage d’expériences.

Au regard du dynamisme des marques françaises sur ce sujet (4ème pays détenteur de sites internet actifs en .marque), nous avons souhaité réunir des représentants de marques pour échanger sur le développement et la maîtrise de leur territoire digital. Ce 1er événement fut l’occasion de discuter des enjeux auxquels font face les marques sur le web et la façon dont une extension personnalisée contribue à y répondre de manière concrète et durable.

Pourquoi lancer son extension de marque et comment la développer ? Que faut-il retenir des échanges ?

  • La marque est l’un des actifs les plus stratégiques d’une entreprise. Elle nécessite des investissements continus, pour la renforcer et la protéger sur le long terme.
  • Une adresse internet sous une extension personnalisée permet à la marque de se réapproprier ses espaces numériques propriétaires, de renforcer la confiance et de garantir plus de sécurité à ses internautes (dans un contexte de fake news ou de cybersquatting en forte croissance par exemple).
  • Pour illustrer ces enjeux, le .bnpparibas et le .sncf ont partagé leur retour d’expérience sur l’utilisation de leur .marque. Ces deux extensions internet contribuent à apporter une identité unique à leur présence en ligne ainsi qu’une meilleure maîtrise du système d’adressage répondant notamment à des enjeux de sécurité forts.
  • BNP Paribas a exposé le fort intérêt porté à son extension, pour un usage en interne et auprès de ses clients. En effet, le groupe assure à ses partenaires davantage de sécurité technique et opérationnelle associée à la garantie de la provenance de ses services web et de ses communications. Enfin, cela lui confère un esprit innovant et fédérateur de l’Internet.
  • L’entité oui.sncf a présenté son rebranding et la migration de sa plateforme de réservation en ligne voyages-sncf.com vers sa nouvelle adresse oui.sncf. Ce site web représentant un chiffre d’affaires annuel de 4 milliards d’euros, il était primordial pour la SNCF de conserver son référencement naturel sur les moteurs de recherche. L’entreprise s’est appuyée sur un plan de communication bien rodé pour faire connaître sa nouvelle marque et encourager ainsi les internautes à rechercher "oui.sncf" sur Google, permettant d’améliorer son indexation. Ce projet de bascule, qui a fortement mobilisé les collaborateurs, a été un véritable succès. Le site internet oui.sncf a vu son trafic augmenter de 10 %, 3 mois seulement après sa mise en ligne.
  • Présents dans les instances de discussions de l’ICANN, nous estimons que les marques pourront de nouveau demander leur extension dès 2022. Les entreprises sont dès à présent invitées à y réfléchir, la période de dépôt des candidatures risquant d’être restreinte à quelques semaines seulement.

Cette journée constitue une première étape, la communauté du Cercle des .marque ayant pour ambition de continuer à échanger sur les extensions internet de marque.

Nous avons la satisfaction d’avoir accueilli des personnes aux métiers et expertises différents. Les discussions et partages d’expériences ont confirmé que l’adoption d’une extension personnalisée est un projet stratégique et transverse pour renforcer durablement la marque.

 

 

Read this page in English Haut de page