35 ans du .fr

Le .fr fête ses 35 ans

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > Le .fr fête ses 35 ans
Le 02/09/21

L’extension internet française « .fr » opérée par l’Afnic fête son 35ème anniversaire et poursuit sa croissance qui lui a permis de progresser de 7% en 2020.

Fruit de 35 ans d’excellence technique, le .fr rayonne aujourd’hui pour la confiance qu’il inspire mais aussi parce qu’il est un pionnier de la transformation numérique des entreprises et de l’économie solidaire.

L’Afnic célèbre aujourd’hui les 35 ans de l’extension internet française « .fr ».  Avec 3,82 millions de noms de domaine en .fr enregistrés en septembre 2021, le .fr se classe parmi les extensions nationales les plus dynamiques au monde et peut se prévaloir d’une part de marché de 38%, son plus haut niveau historique. Ainsi le .fr continue de réduire l’écart avec le mastodonte .com qui détient 44% de part du marché français[1].

35 ans .fr

Le 2 septembre 1986, le .fr fait ses premiers pas à INRIA (institut national de recherche en sciences et technologies du numérique) ; il est alors essentiellement utilisé par des universitaires. En 1997, alors que le nombre d’utilisateurs et de vendeurs du .fr se développe, INRIA et les ministères de l’industrie, des télécommunications et de la recherche créent l’Afnic qui reçoit la délégation lui permettant d’administrer le .fr.

D’abord réservé aux entreprises françaises, le .fr commence sa révolution en 2004. Il devient plus accessible, sans rien perdre de son exigence de fiabilité. L’extension s’ouvre aux particuliers en 2006 et participe pleinement à la transformation numérique de la France. Le .fr, désormais distribué par 400 bureaux d’enregistrement, est en effet une extension peu onéreuse, de confiance, et sa popularité qui fait rayonner la France sur Internet, ne se dément pas. Résultat : 91% de TPE/PME françaises considèrent qu’une adresse en .fr est un gage de confiance[2].

Pour chaque .fr enregistré, l’Afnic reverse 90 % des bénéfices à des projets d’inclusion numérique partout en France via la Fondation Afnic. En 2020, plus d’un million d’euros a été distribué à 69 projets dans 13 régions métropolitaines ainsi qu’en Guadeloupe, Guyane et Martinique.

L’Afnic multiplie d’ailleurs ses actions en faveur de la transformation numérique des TPE/PME, à travers sa plateforme Réussir en .fr où les entrepreneurs obtiennent gratuitement un diagnostic de leur présence en ligne et des conseils, ou encore les ateliers Foliweb, qui ont attiré plus de 20 000 participants l’an dernier, mais aussi 18 000 en 2019 et 17 000 en 2018.


[1] Source ZookNic au 30/06/2021

[2] Source Étude de l’Afnic, menée par MV2 Group, novembre 2019 sur un panel de 400 TPE/PME

A propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.