Actualités Actualités

Quel potentiel de développement pour les 5 futures extensions géographiques ?

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > Quel potentiel de développement pour les 5 futures extensions géographiques ?
Le 20/02/14

L’Observatoire du marché des noms de domaine de l’Afnic s’intéresse ce mois-ci au marché que représentent les zones géographiques concernées par les .paris, .alsace, .aquitaine, .corsica & .bzh. Pour étayer cette étude, l’Afnic s’appuie sur les données concernant le .fr sur ces zones de chalandise, par le biais de la distinction entre personnes physiques et personnes morales.

  • Concernant les personnes physiques, le ratio moyen pour l’ensemble du .fr est de 16 noms de domaine déposés par des personnes physiques pour 1000 habitants. Avec des disparités selon les régions, à savoir 12 noms de domaine pour la Corse, 13 pour la Bretagne, 16 pour l’Alsace et l’Aquitaine et 68 pour Paris.
  • Concernant les personnes morales, le ratio moyen pour l’ensemble du .fr est de 644 noms de domaine déposés par des personnes morales pour 1000 entreprises. Avec des disparités selon les régions, à savoir 291 noms de domaine pour la Corse, 492 pour l’Aquitaine, 602 pour la Bretagne, 688 pour l’Alsace et 984 pour Paris.

Des informations qui révèlent :

  • qu’à court terme, le potentiel de développement pour les .paris, .alsace, .aquitaine, .corsica et .bzh repose sur les personnes morales, donc les entreprises, plus matures et plus en demande, pour tout ce qui est lié à leur communication sur Internet.
  • qu’à moyen et long terme, le potentiel de développement pour les 5 geo-TLDs français s’ancre sur les personnes physiques, donc les particuliers.

Découvrez ces chiffres et leurs explications détaillées

Découvrez les éditions précédentes de l’Observatoire