Rapport Activité 2020

Rapport Annuel 2020 - Transition numérique : l'Afnic et le .fr aux côtés des TPE/PME

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > Rapport Annuel 2020 - Transition numérique : l'Afnic et le .fr aux côtés des TPE/PME
Le 21/06/21

L’Afnic publie son rapport d’activité pour l’année 2020 marquée par une forte implication dans l’accompagnement de la transition numérique des TPE/PME, le soutien de la Fondation à des initiatives d’urgence pendant la crise sanitaire et ses effets tant en termes d’animation de la concertation.

L’Afnic et le .FR aux côtés des TPE/PME françaises pour leur transition numérique

Avec 3 670 372 noms en stock au 31/12/2020, le .fr a crû de 7,0 % en 2020, avec une forte augmentation des créations (+ 14 %). Ces hausses sont les conséquences de l’accélération de la transformation numérique, qui a incité de nombreuses TPE/PME à développer leurs activités sur internet. L’Afnic a su les accompagner et faire en sorte que le .fr soit perçu dans cette période comme une solution grand public, sûre, accessible, proche, ce qui a conduit à une hausse de la part de marché de celui-ci à 38 % à la fin 2020.

L’Afnic a multiplié les dispositifs pour promouvoir davantage dans le passage à l’action tout en maintenant ses dispositifs de sensibilisation à une présence en ligne indépendante et maîtrisée via son dispositif Réussir-en.fr. Dès le mois d’avril, les ateliers Foliweb passaient 100 % en ligne et connaissaient en fin d’année une croissance du taux de participation de 343 %. L’Afnic a également lancé via « Réussir en .fr » et avec ses partenaires bureaux d’enregistrement, l’initiative « Je passe au numérique », pour accompagner les TPE et PME dans le développement de leur présence en ligne.

Les jeunes, autre cœur de cible, ne sont pas oubliés. L’Afnic rejoint le collectif Educnum de la CNIL pour renforcer sa contribution à la prévention au numérique auprès des jeunes et les ateliers de sensibilisation en partenariat avec JobIRL et la FFBDE se sont poursuivis dans la mesure du possible.

La concertation des parties prenantes et la coopération renforcées en 2020

Pendant l’état d’urgence sanitaire, l’Afnic a signé un partenariat avec la DGCCRF visant à identifier les noms de domaine en .fr associés à la pandémie de COVID-19. L’Afnic a transmis quotidiennement la liste des noms de domaine correspondants à la DGCCRF. À la mise en place de la procédure, tous les noms de domaine ont été contrôlés, puis chaque nouveau site a été systématiquement vérifié et une veille a été effectuée sur les noms de domaine inactifs lors du premier contrôle. Le partenariat permet également d’obtenir le blocage de sites reconnus par la DGCCRF comme supports de pratiques commerciales trompeuses.

En juillet, a lancé le Forum Afnic pour un internet de confiance, un grand cycle de débats portant sur la lutte contre les abus en ligne. 4 ateliers ont été organisés sur le traitement des abus dans le contexte de la crise sanitaire, comment se protéger et agir face aux abus liés aux noms de domaine, la question de la responsabilité et quelle doit être la position de l’Afnic.

Toutes les instances de gouvernance de l’association se sont réunies à distance ou en format mixte selon un rythme normal. Deux nouveaux administrateurs ont été élus lors de l’assemblée générale du 1er juillet 2020 : ISOC France, représentée par Sébastien Bachollet  et GANDI, représenté par Arnaud Franquinet.

Pour l’écosystème des acteurs de la chaine du DNS, 2020 aura été notamment marquée par l’évolution rapide autour de l’adoption de DoH. Les évolutions du protocole DNS visent à renforcer la sécurisation des requêtes DNS via l’utilisation de nouveaux canaux (TLS, http/2, http/3).  Partie du constat qu’il n’existait pas ou peu de ressources francophones sur ces sujets, l’équipe R&D de l’Afnic a créé et mis à disposition des ressources techniques et illustrées d’exemples concrets et accessibles à tous, ainsi qu’un outil de test de conformité, par rapport aux standards, de l’implémentation de résolveurs DoT et DoH via la fourniture d’un logiciel libre.

La Fondation Afnic pour la solidarité numérique soutient des dispositifs d’urgence

Dans le contexte des mesures de confinement, la Fondation Afnic a naturellement apporté son soutien à des initiatives locales visant à réduire l’éloignement du numérique et à rétablir le lien social. La Fondation Afnic a financé l’achat d’ordinateurs pour les élèves du collège La Courtille à Saint-Denis pour les aider au suivi des cours à distance. Elle a participé au projet de l’association Les Chemins de l’Espérance visant à équiper de sonos, de micros et d’enceintes connectées ses 20 EHPAD pour que les résidents puissent suivre et participer aux animations proposées afin de maintenir la relation humaine. La Cravate Solidaire a également reçu le soutien de la Fondation Afnic pour organiser avec des bénévoles, un accompagnement dématérialisé de 7 heures pour 150 candidats dans leur recherche d’emploi en ligne et les préparer à leur entretien.

Dans le cadre de ses 2 appels à projets, la Fondation a soutenu 68 projets pour un montant total de plus d’un million d’euros et elle a ouvert sur son site sa « Ressourcerie » afin d’aider les porteurs de projets dans les diverses étapes de la maturation et la structuration de leur projet.

Télécharger le Rapport annuel Afnic 2020

Rapport Annuel Afnic 2020

Télécharger le Rapport Annuel Afnic 2020

[PDF – 2,03 MB]

A propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.