Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ?

L’Afnic en quelques points

Association à but non lucratif, l’Afnic est le gestionnaire historique des noms de domaine en .fr.
Aujourd’hui, nous poursuivons cette mission en améliorant sans cesse notre infrastructure technique, en développant de nouveaux outils… et en contribuant au rayonnement d’un internet made in France.

Née en 1997, l’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Depuis notre origine, nous assurons la gestion du registre des noms de domaine en France (plus de 3,7 millions de noms de domaine en .fr à ce jour), en lien avec l’ensemble de l’écosystème de l’internet en France. 

Parce que le .fr est un bien public, notre rôle s’inscrit dans une mission d’intérêt général, qui consiste à contribuer au quotidien :

  • à un internet sûr et stable ; 
  • ouvert aux innovations ; 
  • où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. 

Avec une expertise reconnue dans les infrastructures sous-jacentes de l’internet et notamment le DNS (système des noms de domaine), nous prenons activement part à la gouvernance mondiale de l’internet, pour définir les règles et les standards de demain.

Afnic charte manifeste

Manifeste

A l'Afnic, nous défendons une certaine approche d'internet et de la présence en ligne. Retrouvez les points essentiels derrière notre engagement pour un internet Made in France, qui profite à tous.

Téléchargez notre manifeste

Une mission d’intérêt général

Le .fr est le premier bien public numérique des Français. 

Association à but non lucratif, l’Afnic s’est dotée d’une gouvernance multipartite associant toutes les parties prenantes de l’internet en France : pouvoirs publics, utilisateurs et secteur privé. 

Nous défendons des valeurs d’intégrité, d’ouverture, de professionnalisme et d’esprit collectif pour promouvoir un internet made in France qui profite à tous. Nous sommes engagés à assurer de façon continue un haut niveau de performance et de fiabilité, et à gérer le .fr avec une efficacité maximale au service de l’intérêt général : 90 % des bénéfices générés par le .fr sont ainsi reversés à la Fondation Afnic pour la solidarité numérique. 

Pour défendre l’intérêt général, nous protégeons également notre indépendance. L’Afnic ne reçoit aucune subvention de fonctionnement, et œuvre comme une PME. Le financement de l’activité est entièrement assuré par la mise à disposition de ses prestations.

La vision stratégique de l'Afnic à 2022

Un acteur engagé de l’écosystème internet, en France et dans le monde

L’Afnic est implantée à Saint-Quentin en Yvelines. Un peu plus de 80 personnes venues d’horizons divers travaillent ainsi à ce bien commun qu’est l’internet made in France.

Ce travail ne se mène pas seul : dans tous les domaines, nous privilégions la coopération avec les acteurs de l’écosystème français de l’internet – particulièrement dans le domaine de l’innovation, autour du territoire Paris-Saclay où se concentrent des expertises de niveau mondial. 

Cartographie des parties prenantes

Porteurs d’une approche française d’un internet ouvert qui profite à tous, nous contribuons aussi activement à la gouvernance de l’internet au sein de l’ICANN, de l’Internet Governance Forum (dont nous avons organisé l’édition 2018 à Paris), de l’IETF et d’autres organisations de standardisation, du RIPE, du CENTR… 

L'écosystème Afnic

L’excellence opérationnelle : la fiabilité du .fr

La fiabilité du DNS est le premier de nos engagements : le .fr doit être disponible 100 % du temps, avec un délai de réponse inférieur à 150 ms. 

Nous améliorons sans cesse notre système d’information pour élever chaque année nos standards de performance dans la résolution des noms de domaine, mais aussi leurs créations, la disponibilité du service Whois (l’annuaire des noms de domaine), la lutte contre les abus (protection contre le piratage) ou encore la protection des données personnelles. 

Et nous appliquons cette même exigence de performance dans notre relation client, notamment auprès des bureaux d’enregistrement, avec : 

  • Des chargés de clientèle dédiés et un service support intégré ;
  • Le développement de services pour renforcer encore la sécurité du DNS ;
  • Et la simplicité du .fr.

Innovation et nouveaux services

Grâce à nos origines au sein de l’INRIA, la R&D fait partie de notre ADN. Dans une démarche de recherche collaborative, nous nous associons avec des laboratoires publics, avec nos homologues étrangers ou avec des industriels pour mettre le DNS au service de nouvelles technologies (internet des objets ou protocoles d’authentification, par exemple).

Nous développons aussi des services innovants pour nos clients bureaux d’enregistrement, ainsi que des services techniques de registre pour les entreprises ou territoires qui se dotent d’une extension internet personnalisée.

À ce jour, l’Afnic accompagne 13 domaines génériques (gTLD) : .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .sncf,  .mma, .ovh, .leclerc, bostik, .total, .aquarelle, .lancaster, .museum.

Nos engagements sociétaux

Gestionnaire d’un bien commun, l’Afnic s’engage dans des projets d’intérêt général. 

Parce que la transformation numérique est un enjeu national de compétitivité et de citoyenneté, nous avons développé le programme Réussir en .fr qui accompagne les TPE/PME dans leur présence en ligne, en partenariat avec France Num et de nombreux acteurs privés et institutionnels. Nous développons en parallèle un programme spécifique destiné aux 16 – 25 ans en formant et accompagnant de jeunes ambassadeurs du .fr. 

Parce que les bénéfices d’un bien commun doivent revenir à la collectivité, l’essentiel des revenus issus de la gestion du .fr sont reversés à la Fondation Afnic pour la solidarité numérique, qui finance des projets d’inclusion numérique partout sur le territoire.  

Parce que nous sommes conscients de l’impact écologique des activités numériques, nous avons réalisé notre premier bilan carbone en 2013, assorti de premières mesures (nouvelle politique de voyages, achats responsables, déménagement dans des locaux moins énergivores…). Une analyse complète de l’impact carbone de l’activité de registre est en cours et doit déboucher sur un plan d’action complet, pour faire du .fr une extension « sobre ».

Un peu d’histoire

L’Afnic est née en 1997 au sein de l’INRIA, qui depuis 1986 assurait la gestion des noms de domaine de premier niveau pour la zone géographique .fr.

En 2001 a été ouverte la zone .re pour l’île de la Réunion, qui sera suivie par d’autres collectivités d’Outre-Mer.

L’accès au nom domaine devient de plus en plus simple au fil des années : le « droit au nom » (justification nécessaire par un document officiel) est abandonné en 2004, le .fr s’ouvre aux particuliers en 2006 et en 2010 aux citoyens français domiciliés à l’étranger. 

En 2011, l’Afnic célèbre l’enregistrement du 2 millionième nom de domaine en .fr.
En 2012, changement de règles et changement de gouvernance. Reconduite comme office d’enregistrement du .fr, l’Afnic signe avec l’État une convention de 5 ans. 

Les années suivantes voient l’ouverture de nouvelles extensions. Accompagnées par l’Afnic, le .paris et le .bzh obtiennent l’accord de l’ICANN en 2013. L’association évolue, avec une politique de qualité certifiée (EFQM en 2015, ISO 27001 en 2016) et le développement de nouveaux services (Zonemaster, Abuse Report…). 

L’Afnic s’ouvre aussi à un plus large public, avec le lancement du programme Réussir en. fr en 2014, l’ouverture en open data des données du .fr et la création de la Fondation Afnic pour la solidarité numérique en 2015. 

En 2017, l’Afnic est reconduite comme office d’enregistrement du .fr. 

En 2019, l’Afnic est déclarée opérateur de service essentiel, c’est-à-dire « dont l’interruption aurait un impact significatif sur le fonctionnement de l’économie ou de la société ».

En 2020, l’Afnic fête à quelques semaines d’intervalle les 34 ans du .fr et le cap des 3,5 millions noms de domaine en .fr enregistrés.