L'Observatoire de la résilience de l'Internet en France

L'Observatoire de la résilience de l'Internet en France créé en 2011 par l'ANSSI (Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d'Information) est un lieu d'échanges ouvert aux acteurs

L'Observatoire de la résilience de l'Internet en France créé en 2011 par l'ANSSI (Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d'Information) est un lieu d'échanges ouvert aux acteurs de l'Internet en France qui s'est donné pour mission d'améliorer la connaissance de l'Internet en France en étudiant les technologies critiques à son bon fonctionnement.

 

L’Observatoire de la résilience de l’Internet en France, une structure importante

L'Internet est une infrastructure essentielle pour les activités économiques et sociales aux échelles mondiale, nationale, et locale. Une panne majeure affecterait considérablement la bonne marche de la France et de son économie.

 

De plus, le fonctionnement de l'Internet dans son ensemble est souvent méconnu et peut être perçu comme un système opaque, géré par des acteurs dont les rôles sont mal identifiés.  Jusqu'à récemment, malgré l'importance de cette problématique, il n'existait pas d'organisme chargé d'étudier les risques de dysfonctionnement de l'Internet au niveau national.

 

Quant à la résilience, elle peut être définie comme étant la capacité d'un système à continuer à fonctionner pendant un incident et à revenir à un état nominal. En pratique, l'amélioration de la résilience revient souvent à mettre en œuvre des règles d'ingénierie, appelées bonnes pratiques, qui permettent de limiter en amont les impacts d'un éventuel incident.

 

L’Observatoire de la résilience de l’Internet en France, un périmètre d’analyse restreint

Malgré la nature internationale de l’Internet,  l’observatoire restreint ses études à ce qui se passe sur le territoire français et pour certaines parties aux seuls acteurs français.

 

Cela permet ainsi de mieux comprendre les interdépendances des activités économiques et sociales françaises vis-à-vis de sociétés ou d'organismes français aussi bien que d’acteurs étrangers.

 

L’Observatoire de la résilience de l’Internet en France, des recommandations à suivre  

Les travaux de l'observatoire consistent essentiellement à définir, à mesurer des  indicateurs représentatifs de la résilience et à en publier les résultats une fois l'an. Les protocoles examinés sont deux protocoles particulièrement importants pour l’infrastructure de l’Internet : il s’agit du protocole de nommage, le DNS, qui est invoqué systématiquement par l’utilisateur final chaque fois qu’il accède à une ressource de l’Internet et sans qu’il s’en aperçoive forcément d’une part, et du protocole de routage BGP également crucial pour le fonctionnement de l’Internet.

 

Pour obtenir le bulletin de santé de l’Internet en France, l’ANSSI et l’Afnic utilisent leurs propres outils, tout en s’appuyant sur une méthodologie rigoureuse et utilisent des données de base à savoir : le fichier de la zone .fr et ses zones déléguées, le trafic reçu par certains serveurs DNS faisant autorité pour la zone .fr  ainsi que plusieurs collecteurs BGP qui permettent d’avoir une vue instantanée du trafic réseau.

 

Enfin, chaque rapport annuel est  accompagné de recommandations et de rappels des bonnes pratiques opérationnelles afin d’améliorer l’état de la résilience de l’Internet en France.

 

Les publications de l’Observatoire de la résilience de l’Internet en France

 

Read this page in English Haut de page