Retour à la liste

Evolutions du DNS et ses protocoles : l’Afnic publie un ensemble de ressources sur DoT et DoH

5 novembre 2020

Pour faire suite au wébinaire « Comment créer et tester votre résolveur DNS sur TLS et DNS sur HTTPS (DoT/DoH) », l’Afnic publie les ressources présentées à cette occasion.

Pour faire suite au wébinaire "Comment créer et tester votre résolveur DNS sur TLS et DNS sur HTTPS (DoT/DoH)", l’Afnic publie les ressources présentées à cette occasion, en association avec son Conseil scientifique.

 

 

Le DNS est utilisé dans la quasi-totalité des échanges sur internet (accès aux noms de domaine, services, applications, etc.).

Ce protocole majeur était l’un des derniers à ne pas être protégé par la cryptographie pour le transport des informations (requêtes et réponses). Il évolue rapidement ces dernières années pour renforcer la sécurisation des requêtes DNS et l’utilisation des nouveaux canaux (TLS, http/2, http/3) afin de ne plus transiter en clair sur le réseau.

L’objectif principal de cette mise en œuvre étant de protéger le lien entre un utilisateur et le résolveur configuré.

Il est à noter que le renforcement du niveau de confidentialité des échanges est complémentaire à DNSSEC, qui reste un mécanisme nécessaire pour la vérification de l’intégrité d’une réponse DNS.

L’Afnic est partie du constat qu’il n’existait pas ou peu de ressources francophones sur la mise en œuvre d’un résolveur DoT ou DoH (aujourd’hui principalement des guides pour configurer le transfert de ses requêtes vers un résolveur tiers supportant DoT ou DoH). Pour combler ce manque, l’Afnic a créé et met à disposition ces nouvelles contributions, illustrées d’exemples concrets et accessibles à tous. L’ensemble des personnes et organisations francophones qui le souhaitent peuvent ainsi approfondir leurs connaissances sur ce sujet.

Vous serez ainsi en mesure de tester la mise en œuvre d’un résolveur DoT ou DoH mais également de vérifier son bon fonctionnement au regard des standards grâce au logiciel libre développé par l’Afnic (RFC 7858 pour DoT et RFC 8484 pour DoH).

L’Afnic, attachée à sa mission de transfert d’expertise via le partage et la diffusion des connaissances, espère contribuer à une meilleure compréhension de ces évolutions et leur adoption par le plus grand nombre d’opérateurs de résolveurs, qui aujourd’hui représentent des acteurs importants pour la diversité et la résilience de l’internet.

Les ressources mises à disposition sont les suivantes :

Nous remercions tout particulièrement Stéphane Bortzmeyer et Alexandre Pion pour l’ensemble de ces travaux.

 

 

 

Read this page in English Haut de page

A propos de l'AFNIC

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L'Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).
Outre la gestion des extensions françaises de l'internet, le rôle de l'Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.
Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd'hui 80 collaborateurs.