Aller au contenu Aller au menu principal Aller au menu secondaire Aller au pied de page

La Fondation Afnic aide au déploiement d’initiatives de solidarité numérique avec un nouveau dispositif

Accueil > Observatoire & ressources > Actualités > La Fondation Afnic aide au déploiement d’initiatives de solidarité numérique avec un nouveau dispositif
Le 20/01/22

La Fondation Afnic a lancé le dispositif expérimental « AMI » en 2020 pour aider les réseaux d’associations à déployer à plus grande échelle des initiatives particulièrement pertinentes. Devant le succès de cette expérimentation menée avec 3 projets, la Fondation Afnic lance un appel à manifestation d’intérêt pour l’accompagnement de nouvelles structures en 2022. L’objectif est de pérenniser ce dispositif avec un budget dédié de 450 000 euros par an pour deux à quatre lauréats.

Le dispositif AMI s’adresse aux réseaux d’associations ou d’organismes qui œuvrent en faveur de l’intérêt général et sont porteurs d’un projet de solidarité numérique de dimension nationale ou régionale portant a minima sur 3 départements. Peuvent candidater des réseaux qui structurent des projets à destination des publics vulnérables s’appuyant sur la mise en place d’une stratégie numérique ou des réseaux qui envisagent des actions numériques structurantes sur des sujets sociétaux tels que l’environnement, le logement, la mobilité, la santé, etc.Dispositif AMI fondation

Au-delà d’un important soutien financier, la Fondation Afnic fait bénéficier aux structures d’un accompagnement personnalisé par l’un de ses référents experts dès la constitution du dossier et pendant toute la durée du projet, mais aussi de chèques consultants pour les aider à développer des points importants du dossier et d’une mise en réseau.

Dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt 2022, la Fondation Afnic étudiera les candidatures d’organisations d’intérêt général, à rayonnement national ou régional, portant des projets numériques structurants, ancrés sur le territoire avec une logique d’essaimage. Les lauréats bénéficieront d’un accompagnement jusqu’à 3 ans à partir de 2023.

En 2020 et 2021, 3 structures ont bénéficié d’un accompagnement spécifique et ont pu déployer leur projet grâce au dispositif AMI :

  • La FAS (Fédération des Acteurs de la Solidarité) pour son projet Maraud’in, la maraude d’inclusion numérique. Maraud’in est pensé pour s’intégrer aux maraudes existantes équipées pour aller vers les personnes sans-abri et faire face à l’évolution de leurs besoins, notamment en ce qui concerne le numérique. Maraud’in propose de la médiation numérique sur 11 territoires dont La Guyane et La Réunion. L’objectif est de recruter 150 maraudeurs numériques pour former des maraudes à l’utilisation de tablettes numériques, à l’appropriation d’une boîte à outils Maraud’in et à accompagner l’évolution du dispositif pour le suivi de 3 200 personnes vulnérables. federationsolidarite.org
  • L’UNCLLAJ (L’Union Nationale des Comités Locaux pour le Logement Autonome des Jeunes) pour son projet Projet’Toit. L’UNCLAJ est un réseau d’associations qui soutient les jeunes dans leur projet de logement. Le projet vise à déployer des services numériques à l’échelle de 4 régions dont l’Outre-Mer dans un premier temps avant un déploiement national, avec la mise en place d’outils tels que l’information en ligne, la prise de rendez-vous et l’accompagnement par la visioconférence afin d’aider 12 000 jeunes dans leur recherche de logement. uncllaj.org
  • La Fédération Familles Rurales, association reconnue d’utilité publique qui agit en faveur des familles sur tout le territoire. Elle porte le dispositif Point de Médiation Numérique qui vise à structurer le réseau des Familles Rurales autour de la médiation numérique à un niveau local permettant d’accompagner 30 000 usagers d’ici fin 2023 avec une action spécifique sur les DROM/COM et une action ciblée jeunes. famillesrurales.org

L’appel à manifestation d’intérêt sera lancé le 24 janvier 2022. Toutes les candidatures doivent être envoyées avant le 8 avril. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Fondation Afnic ou rejoignez-nous au webinaire dédié à ce dispositif le 4 mars 2022.

À propos de la Fondation Afnic

La Fondation Afnic pour la solidarité numérique a été créée en avril 2015 par l’Afnic. Son objectif : soutenir le développement d’un internet solidaire, la formation et la sensibilisation à ses usages, par le soutien à des initiatives locales et structurantes de solidarité numérique et à des projets de recherche portant sur le thème de la solidarité numérique. Après 6 appels à projets, la Fondation Afnic a versé plus de 6,2 millions d’euros à 336 projets.

Plus d'informations sur la Fondation Afnic pour la solidarité numérique

À propos de l'Afnic

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L’Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).

Outre la gestion des extensions françaises de l’internet, le rôle de l’Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, s’engage à verser annuellement 11 % de son Chiffre d’Affaires lié aux activités du .fr à des actions d’intérêt général, en affectant notamment 1,3 million d’Euros minimum chaque année à la Fondation Afnic pour la Solidarité numérique.
L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.

Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd’hui 80 collaborateurs.