Retour à la liste

L'AFNIC devient le nouveau registre de .tf

2 novembre 2004

international

La zone tf correspond au territoire des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF). La gestion administrative et technique de cette extension internet était depuis 1997 confiée à AdamsNames, société commerciale anglaise basée à Cambridge. Depuis le 23 octobre 2004, cette gestion est en cours de transfert à l'AFNIC, l'Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Le code TF est associé suivant la norme ISO 3166-1 au Territoire des terres australes et antarctiques françaises. Ce territoire compte l'Île Amsterdam, l'Île Saint-Paul, les Îles Crozet, les Îles Kerguelen et la Terre Adélie. Il présente la particularité de ne pas avoir de population autochtone mais est occupé de manière permanente par des scientifiques et des techniciens de différents organismes de recherche français. Bien qu'AdamsNames ait offert un service technique de bonne qualité, la gestion du .tf était menée sans concertation avec les autorités françaises (non prise en compte de la législation française) et ne permettait pas d'offrir à la population scientifique du Territoire un service correspondant à leurs attentes (services non francophones, politique d'enregistrement non officielle). C'est pourquoi les autorités françaises ont demandé à l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) la redélégation du .tf à l'AFNIC, déjà registre de .fr (France) et de .re (Île de la Réunion). L'AFNIC est une association à but non lucratif. Elle est composée des acteurs privés et publics de l'internet français et étrangers : elle compte ainsi à son conseil d'administration aussi bien des prestataires de services internet, des associations d'utilisateurs, un registre étranger de noms de domaine, que trois ministères (Ministères en charge de l'Industrie, des Télécommunications et de la Recherche). Les détenteurs actuels de noms de domaine en .tf ont été prévenus de ces modifications par un courrier électronique. Les opérations de redélégation sont effectuées en étroite coopération entre l'ICANN, l'AFNIC et AdamsNames de sorte qu'aucune perturbation technique n'affecte les 1550 enregistrements déjà effectués sous .tf. Tous les professionnels impliqués oeuvrent pour que les domaines ne subissent aucune interruption de service. L'AFNIC gère désormais le site www.nic.tf ainsi que le service Whois ( whois.nic.tf ) . Elle s'engage à maintenir gratuitement les domaines existant sous .tf jusqu'à la mise en place des nouvelles conditions de gestion du .tf dans les mois à venir. Le temps que la redélégation soit complètement effective et afin d'éviter toute instabilité et incohérence sur la zone tf, aucune opération d'administration sur les noms de domaine (transfert, changement de DNS, etc.) ne sera possible. Tout est mis en oeuvre pour minimiser ce délai de blocage qui devrait se terminer au plus tard le 31 décembre 2004(1). Les nouveaux enregistrements sous .tf restent suspendus. Les nouvelles conditions d'enregistrement ainsi que leur date d'entrée en application seront communiquées prochainement sur le site web : www.nic.tf Si malgré tous nos efforts, les titulaires de .tf constataient des perturbations sur leur(s) nom(s) de domaine ou pour toute question éventuelle des utilisateurs, l'AFNIC met à disposition une adresse électronique : tf@afnic.fr. Les demandes peuvent s'effectuer en français ou en anglais. En savoir plus Site web de IANA : www.iana.org Gestion des ccTLD des DOM-TOM Site officiel des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) 1 - Ajout le 04/01/2005 et le 03/03/2005 : le blocage de la zone tf a été prolongé. Plus d'informations sur l'actualité du .tf sur la page des ccTLD des DOM-TOM.
Haut de page

A propos de l'AFNIC

Créée en 1997, l’Afnic (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération), est une association à but non lucratif. Désignée par l'État pour gérer les noms de domaine en .fr, elle en assure la promotion auprès des entrepreneurs et des particuliers. Gestionnaire historique avec plus de 3 millions de noms de domaine en .fr à ce jour, elle se positionne également comme fournisseur de solutions techniques et de services de registre : elle accompagne ainsi 14 projets de nouveaux domaines Internet de premier niveau dont le .paris et le .bzh. L’Afnic est implantée à Saint-Quentin en Yvelines : 80 personnes travaillent ainsi à ce bien commun qu’est l’Internet français.