Supprimez votre nom de domaine

Vous décidez d'abandonner vos droits d'utilisation de votre nom de domaine

 

  • Vous disposez d'une période de 30 jours, dite de rédemption, pour changer d'avis.

 

À tout moment, vous pouvez demander à l'AFNIC, par l'intermédiaire de votre bureau d'enregistrement, de supprimer un nom de domaine. La suppression a pour objet de faire "disparaître" le nom de domaine en lui-même, et non pas les ressources Internet auxquelles il permet d'accéder, via le service de DNS. Lorsque vous supprimez un nom de domaine, vous perdez votre droit exclusif de l'exploiter. Ce nom de domaine redevient disponible et peut être de nouveau attribué à qui en fait la demande.

 

Contactez votre bureau d'enregistrement

 

Pour effectuer votre demande de suppression, vous vous adressez à votre bureau d'enregistrement. L'AFNIC ne demande aucun justificatif et effectue gratuitement l'opération de suppression à condition qu'aucune demande de changement de bureau d'enregistrement, de mise à jour technique ou de transmission du  nom de domaine ne soit déjà en cours. Une fois la demande enregistrée, l'AFNIC met à jour l'annuaire Whois et indique le délai au terme duquel la suppression sera considérée comme définitive.

 

30 jours pour annuler l'opération

 

La charte de l'AFNIC prévoit en effet une période dite de rédemption de 30 jours avant la suppression définitive des noms de domaine en .fr.re, .yt, .pm, .wf et .tf.

Durant cette période, aucune demande d'enregistrement émanant d'un autre titulaire ou d'un autre bureau d'enregistrement n'est acceptée. En revanche, le titulaire demandeur de la suppression peut, par l'intermédiaire de son bureau d'enregistrement, demander à annuler la procédure. Passé ce délai, la suppression est définitive et irréversible.

Read this page in English Haut de page