Tout savoir sur les noms de domaine Tout savoir sur les noms de domaine

L’essentiel pour gérer son nom de domaine

Pour faciliter vos démarches de titulaire de nom(s) de domaine, voici les informations essentielles à la bonne gestion de votre ressource internet.

Des coordonnées à jour

Chaque titulaire d’un nom de domaine doit pouvoir être contacté et doit donc disposer de coordonnées valides et actualisées. Vous devez donc veiller à rester toujours joignable, par e-mail ou par courrier, durant toute la durée de vie de votre nom de domaine.

Grâce au mécanisme de diffusion restreinte des informations du titulaire et de son contact administratif proposé par l’Afnic pour les personnes physiques, vous pouvez respecter cette obligation d’actualisation tout en conservant l’anonymat dans l’annuaire Whois

Il est important de signaler, par l’intermédiaire de votre bureau d’enregistrement, toute modification intervenue de vos coordonnées en tant que titulaire et contact administratif (changement d’adresse postale, de numéro de téléphone ou d’adresse e-mail). Vous n’avez généralement pas à vous soucier du contact technique, qui est, en principe, le bureau d’enregistrement auprès duquel vous avez enregistré votre nom de domaine.

La plupart des bureaux d’enregistrement vous proposent régulièrement de remplir ou mettre à jour vos informations par un formulaire en ligne. Ne négligez pas ces alertes. L’absence de coordonnées valides, notamment d’une adresse e-mail que vous consultez régulièrement, peut empêcher votre bureau d’enregistrement ou l’Afnic de vous avertir de la fin de période de validité de votre nom de domaine, ou d’être informé de l’existence d’un litige. Disposer de coordonnées actualisées est d’ailleurs une obligation inscrite dans la charte de nommage de l’Afnic, que vous avez acceptée au moment de l’enregistrement de votre nom de domaine.

Le renouvellement d’un nom de domaine

Un nom de domaine ne s’achète pas. Seul un droit d’utilisation, exclusif, vous est attribué pour une période définie. En France, pour les domaines en .fr, .re, .yt, .pm, .wf ou .tf, cette période peut être, au choix, d’une durée renouvelable allant de un à dix ans. Tout comme l’enregistrement, le renouvellement s’effectue auprès de votre bureau d’enregistrement et selon ses modalités. Il est donc essentiel de penser à contacter ce dernier avant la date d’expiration de votre nom de domaine et d’effectuer les démarches nécessaires afin d’en conserver l’usage. 

Sans nouvelle de votre part au moment du renouvellement, votre bureau d’enregistrement envoie une demande de suppression du nom de domaine à l’Afnic. 

Profitez-en pour contrôler également l’exactitude de vos coordonnées et des informations administratives enregistrées dans l’annuaire Whois.

Cycle de vie d'un nom de domaine

La cession ou la transmission d’un nom de domaine

Vous pouvez transmettre votre nom de domaine en .fr, .re, .yt, .pm, .wf ou .tf à toute personne éligible à l’enregistrement d’un nom de domaine sous ces extensions.

La demande de transmission s’effectue auprès de votre bureau d’enregistrement et nécessite votre validation. Contactez-le pour connaître la procédure à suivre.

La suppression d’un nom de domaine

La suppression a pour objet de faire « disparaître » le nom de domaine en lui-même, et non pas les ressources internet auxquelles il permet d’accéder, via le service de DNS. Pour abandonner vos droits d’utilisation sur un nom de domaine en .fr, .re, .yt, .pm, .wf et .tf, vous devez en faire la demande à l’Afnic, par l’intermédiaire de votre bureau d’enregistrement. Cette demande, ne nécessitant pas de justificatif, est effectuée gratuitement par l’Afnic à condition qu’aucune demande de changement de bureau d’enregistrement, de mise à jour technique ou de transmission du nom de domaine ne soit déjà en cours.  

Lorsque vous supprimez un nom de domaine, vous perdez votre droit exclusif de l’exploiter. Ce dernier redevient disponible et peut être de nouveau attribué à qui en fait la demande, après une période de rédemption de 30 jours.

Dès l’enregistrement de votre demande, nous mettons à jour l’annuaire Whois en indiquant le délai au terme duquel la suppression sera considérée comme définitive. 

Durant cette période, aucune demande d’enregistrement émanant d’un autre titulaire ou d’un autre bureau d’enregistrement n’est acceptée. En revanche, le titulaire demandeur de la suppression peut, par l’intermédiaire de son bureau d’enregistrement, demander à annuler la procédure. Passé ce délai, la suppression est définitive et irréversible.

Le changement de bureau d'enregistrement

Vous pouvez changer de bureau d’enregistrement à tout moment. Vérifiez toutefois le contrat conclu avec votre bureau d’enregistrement actuel et les conditions de transfert. Dans la pratique, les clauses contractuelles ne vous interdisent pas de changer de bureau d’enregistrement, mais elles précisent que vous perdez le montant des frais que ce dernier vous demande généralement de verser à l’avance et pour l’intégralité de la durée de l’engagement.

Pour effectuer le changement, vous devez effectuer plusieurs actions, techniques et administratives : 

  • Prévenir votre bureau d’enregistrement actuel de votre demande ;
  • Choisir un nouveau bureau d’enregistrement figurant dans la liste des bureaux d’enregistrement sous contrat avec l’Afnic pour les noms de domaine en .fr, .re, .yt, .pm, .wf ou .tf ;
  • Effectuer une demande de transfert auprès du bureau d’enregistrement choisi. Notez que cette demande est généralement payante et fréquemment associée à d’autres services, tels que l’hébergement ;
  • Fournir le code secret AUTH_INFO associé à votre nom de domaine au nouveau bureau d’enregistrement. Vous le trouverez généralement dans l’interface de gestion en ligne de votre compte mise à disposition par votre ancien bureau d’enregistrement. Dans le cas contraire, sachez qu’il doit vous le fournir.

À réception de votre demande, du code AUTH_INFO et de votre paiement, votre nouveau bureau d’enregistrement transmet à l’Afnic une demande officielle de transfert. Il est le seul à pouvoir le faire. En réponse, nous adressons à votre ancien bureau d’enregistrement une notification de changement. Dans la théorie, celui-ci a 8 jours pour donner son accord ou s’y opposer, obtenant ainsi un délai supplémentaire non renouvelable de 22 jours. Mais il peut aussi accepter automatiquement la demande dans les minutes qui suivent sa réception. Passé le délai de 8 jours, et sans réponse de la part du bureau sortant, le domaine est transféré automatiquement chez votre nouveau bureau d’enregistrement. L’opération de transfert est facturée par l’Afnic à votre nouveau bureau d’enregistrement. Elle a aussi pour effet de modifier la date d’expiration de votre nom de domaine. Une fois réalisé, le changement de bureau d’enregistrement est visible immédiatement dans l’annuaire Whois. 

Si vous transférez un nom de domaine associé à une ou plusieurs ressources internet actives (comme un site web ou une adresse e-mail) et que vous changez en même temps d’hébergement, prenez en compte le délai de propagation de la modification. Le changement doit en effet être propagé à l’ensemble des serveurs de noms de domaine (DNS) susceptibles de rediriger les requêtes des internautes. Cette opération consiste à indiquer à l’ensemble des serveurs DNS, celui qui a autorité pour retourner l’adresse IP du serveur correspondant à la ressource demandée. Plusieurs jours peuvent être nécessaires, d’autant plus qu’il faut aussi mettre à jour les copies locales (caches DNS) utilisées par les FAI pour accélérer la navigation. Pour les noms de domaine gérés par l’Afnic, la modification est totalement effectuée en une dizaine d’heures en moyenne. Pendant cette période, l’ancien bureau d’enregistrement doit conserver les informations qui permettent l’accès à vos ressources.

DOA (Demande d'Opération Afnic)

En cas de transmission forcée d’un nom de domaine ou d’une transmission volontaire d’un terme soumis à examen préalable, il est nécéssaire de télécharger et remplir une DOA Demande d’Opération Afnic.